Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le gouvernement aurait ordonné ce mois de novembre 2016 la baisse du prix des denrées de première nécessite

Le gouvernement aurait ordonné ce mois de novembre 2016 la baisse du prix des denrées de première nécessite

La réponse est :
Paru le jeudi, 24 novembre 2016 22:02

Selon les « on dit que », la mesure concernerait le riz, l’huile raffinée et le ciment.

« Eh bien! La bonne nouvelle qu'on attendait depuis vient de tomber. De la même façon que nous critiquons le gouvernement, nous devons aussi le féliciter quand il fait de bonnes choses. Le prix du sac de riz 25 kg est à 5200 F, le bidon d'huile 5 litres est à 2100 F et le prix d'un paquet de ciment est à 1995 F ». C’est le message qui se partage sur les réseaux depuis le 23 novembre 2016.

Les internautes et les utilisateurs de Facebook, Whatapps, etc. ne manquent pas de tarir d’éloge à l’endroit du gouvernement camerounais qui se préoccupe enfn d'alléger la souffrance des populations. « Merci vraiment à Paul Biya ! », écrit l’un. « Popol [terme populaire pour désigner le président de la République Paul Biya] mérite d’être réélu pour l'éternité en 2018 », clame un autre. Tous les commentaires sont dithyrambiques à l’endroit du chef de l’Etat.

Sauf que les lecteurs peu attentifs n’ont pas lu la note au bas du passage partagé sur les réseaux : « Source: Cameroun-tribune du -24 août 1988 ». Ce qui veut dire que la baisse des prix de produits dont il est question ici date d’il y a…28 ans.

Car, sur le marché actuellement, les coûts de ces denrées ont multiplié presque par quatre. Un sac de riz de 25 kg coûte en novembre 2016, au minimum 20 000 FCFA. Un bidon de 5 litres d’huiles raffinée revient à 5100 FCFA. Et un sac de ciment caracole à 5000 FCFA.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le jeudi, 24 novembre 2016 22:07

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants