Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il paraît que l’électricien Eneo serait devenu l’agent de recouvrement de la taxe foncière

Il paraît que l’électricien Eneo serait devenu l’agent de recouvrement de la taxe foncière

La réponse est :
Paru le mercredi, 25 janvier 2017 18:12

Selon la rumeur, le concessionnaire du secteur de l’électricité et la direction générale des Impôts auraient signé un partenariat dans ce sens.

« La DGI [Direction générale des impôts] a signé un partenariat avec Eneo [The Ernergy of Cameroon] pour le recouvrement de la taxe Foncière. Donc ne soyez pas surpris de voir votre facture d'électricité augmentée dès ce mois ». C’est le message qui circule sur les réseaux sociaux ces derniers jours pour alerter les usagers sur le fait que, désormais, c’est le concessionnaire privé du secteur de l’électricité au Cameroun, Eneo, qui va se charger de recouvrer la taxe sur la propriété foncière pour le compte de l'administration fiscale en l’incluant dans les factures des abonnés au réseau électrique.

L’alerte poursuit : « Attention ! Attention ! Locataires! Soyez vigilant. Pour ceux qui n'ont pas de contrat avec Eneo rassurez-vous que dans la répartition interne des frais d'électricité l'on ne vous impute pas la taxe foncière car elle doit être supportée par le bailleur ».

Seulement, cette alerte est fausse. Il n’a jamais été question qu’Eneo recouvre la taxe foncière pour le compte de l’administration fiscale publique.

Un inspecteur des Impôts qui a requis l’anonymat parce qu’astreint au devoir de réserve, explique que, la direction générale des Impôts a utilisé, en avril 2016, uniquement le répertoire clientèle d'Eneo, et rien que cela, pour identifier les contribuables (1,1 million de personnes) car, très souvent les abonnements sont au nom du propriétaire de l’immeuble. « Sur cette base, nous avons établi des déclarations pré-remplies qui pouvaient ne pas refléter le montant exact parce que la base de calcul de la taxe sur la propriété foncière au taux de 0,1% est la valeur d’achat du terrain + la valeur des constructions à la date de paiement de ladite taxe. Alors, personne mieux que le propriétaire n’est indiqué pour préciser ces valeurs », éclaire le fonctionnaire.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mercredi, 25 janvier 2017 18:15

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants