Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Orange Cameroun a-t-il revu à la baisse les coûts du transfert d'argent au mois d'octobre 2017?

Orange Cameroun a-t-il revu à la baisse les coûts du transfert d'argent au mois d'octobre 2017?

La réponse est :
Paru le mercredi, 25 octobre 2017 05:40

Il s’agit spécifiquement de la baisse des frais de retraits du service Orange Money.

La baisse des coûts du transfert d’argent chez l’opérateur Orange Cameroun n’a pas bénéficié d’autant de publicité que la hausse du 1er août 2017. Et pourtant malgré le scepticisme de certains, depuis le 20 octobre 2017, Orange Cameroun a effectivement revu à la baisse les coûts de retraits sur les transferts par mobile money. En témoigne la différence des commissions que l'on peut constater lors des transactions. 

D’après quelques simulations, explique l’opérateur, pour retirer 500 FCFA le client était débité de 100 FCFA. Actuellement la retenue est de 35 FCFA. Pour 12 000 FCFA, le débit est de 300 FCFA contre 400 FCFA auparavant.

Cette baisse intervient après que la Fédération des associations des consommateurs des produits et services des télécommunications et TIC (Factics), ait saisi, le 2  août, Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et télécommunications (Minpostel), pour requérir des sanctions à l’encontre des deux opérateurs de téléphonie mobile MTN et Orange ayant procédé en août 2017, à une hausse des frais des transactions dans le mobile money.

Pour le cas spécifique d’Orange, avait accusé la Factics, cet opérateur avait violé l’article 12 des conditions spécifiques du service Orange Money qui dispose que, « Orange-Cameroun se réserve le droit de modifier à tout moment les conditions d’Orange Money ou la tarification. En cas de modification, l’utilisateur ‘’consommateur’’ en sera informé au moins trente jours calendaires avant l’entrée en vigueur ».

S.A

Dernière modification le mercredi, 25 octobre 2017 05:44

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants