Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, sur cette image la population ne vole pas le gazon synthétique qui devrait être utilisé pour la CAN 2019

Non, sur cette image la population ne vole pas le gazon synthétique qui devrait être utilisé pour la CAN 2019

La réponse est :
Paru le mercredi, 14 mars 2018 16:26

Depuis 8h ce matin, sur la page twitter Africa facts zone, le Cameroun est mis en avant mais de la mauvaise façon.

Depuis 8h ce matin, sur la page twitter Africa facts zone, le Cameroun est mis en avant mais de la mauvaise façon. Dans un tweet  repris un millier de fois, cette page écrit : « le Gazon artificiel du Stade de Douala  a été volé. Le stade est destiné être à être utilisé pour la CAN 2019 [Traduction] ».  

Le tweet est accompagné  d’une  image qui illustre des populations qui se ruent sur la pelouse en question. Si l’image est bien réelle, attachée à ce tweet, elle a été sortie de son contexte.

Stopblablacam a approché le journaliste  Nathanaël Njog, l’auteur de cette image qui affirme que dans les faits, il s’agit de l’ancienne pelouse synthétique du stade de la réunification de Douala. Probablement terrassée ce week-end (Dimanche) par la firme canadienne, Magil, en charge des travaux de ce stade; elle a été entassée et déposée à l’esplanade du stade annexe Omnisports de Douala.  

10492-in-SBBC--Screenshot_of_Africa_Facts_Zone_sur_Twitter____Douala_Stadium_Cameroons_artificial_turf_has_been_stolen._The_stadium_is_meant_to_be_used_for_AFCON_2019.__.jpg

C’est à cet endroit que lundi, elle était vendue à des particuliers.

Depuis, cette journée de lundi, au cours de laquelle Nathanaël Njog affirme avoir relayé cette information dans plusieurs fora sur les réseaux sociaux, aucune autorité de la Fécafoot, organe en charge du patrimoine du football au Cameroun ne s’est officiellement exprimée sur le sujet.  

Dernière modification le mercredi, 14 mars 2018 16:29

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants