Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, la fonction publique camerounaise n'a mandaté personne pour recruter sur Facebook ou sur WhatsApp

Non, la fonction publique camerounaise n'a mandaté personne pour recruter sur Facebook ou sur WhatsApp

La réponse est :
Paru le mardi, 15 janvier 2019 20:13

Pour être recruté à la fonction publique camerounaise il paraît qu’il faut verser de l’argent aux envoyés du ministre lui-même.

Le phénomène est récurrent et il ne recule pas malgré les démentis. Ce 15 janvier 2019, Joseph LE, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) est encore monté au créneau pour sensibiliser contre des personnes qui font miroiter un recrutement à la fonction publique moyennant de fortes sommes d’argent.

«Pour effectuer cette basse besogne, révèle le membre du gouvernement, ces individus malveillants n’hésitent pas à écumer les villes et même les villages pour appâter leurs victimes en les contactant directement ou par voie téléphonique, ou encore en créant de faux profils Facebook».

Le Minfopra dénonce ces pratiques « mafieuses qui jettent le discrédit sur le processus de sélection des futurs agents publics et tous les intervenants de la chaîne de recrutement ».

Il réitère qu’il n’a jamais mandaté qui que ce soit pour procéder, à travers les réseaux sociaux, au recrutement pour le ministère qu’il dirige.

Le ministre exhorte tous les candidats et usagers victimes ou témoins de telles pratiques à les dénoncer auprès de lui, à l’adresse électronique Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou auprès de la cellulle contre la corruption du Minfopra qui répond aux numéros 2 22 22 39 54 ; 2 22 23 02 85 et 2 22 23 02 81 et au courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants