Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Décès de l’acteur américain d’origine camerounaise Yaphet Kotto, premier «méchant» noir d’un James Bond

Décès de l’acteur américain d’origine camerounaise Yaphet Kotto, premier «méchant» noir d’un James Bond

Paru le mercredi, 17 mars 2021 11:55

L’acteur américain d’origine camerounaise Yaphet Kotto est mort ce lundi 15 mars à l’âge de 81 ans, a annoncé son agent à l’AFP, sans toutefois en préciser les circonstances. Né le 15 novembre 1939 à New York d’un père qui avait immigré du Cameroun, il s’était fait connaître du public dans les années 70 pour ses rôles de Dr Kananga dans le film «Vivre et laisser mourir» - il y incarnait le premier «méchant» noir d’un James Bond - et de Dennis Parker dans «Alien, le huitième passager» de Ridley Scott.

Il a également joué aux côtés de grands acteurs comme Robert Redford dans «Brubaker» (1980) et Arnold Schwarzenegger dans «Running Man» (1987). A son actif également, plusieurs seconds rôles au cinéma et des apparitions à la télévision.

Sur petit écran, il a notamment campé le dictateur ougandais Idi Amin Dada dans «Raid sur Entebbe», un téléfilm de guerre américain sorti en 1977. Ce téléfilm lui a valu d’être nommé cette année-là aux Emmy Awards, prestigieuse cérémonie qui récompense le meilleur des séries et de la télévision.

Selon les médias occidentaux, Yaphet Kotto avait refusé le rôle de Jean-Luc Picard dans «Star Trek : la nouvelle génération» alors qu’il était au sommet de sa carrière. Une décision qu’il avouera plus tard avoir regrettée. Père de six enfants, l’acteur affirmait avoir des liens familiaux avec la reine Elizabeth II d’Angleterre. Il avait d’ailleurs intitulé sa biographie, sortie en 1997, «The Royalty» (La royauté).

Son épouse, Sinahon Thessa, lui a rendu hommage sur Facebook. «Tu as joué le méchant dans certains de tes films mais tu es un vrai héros pour moi et pour beaucoup d’autres aussi», écrit-elle.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes