Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, le Ngondo plaide pour 13  anciens proviseurs Sawa démis de leurs fonctions

Oui, le Ngondo plaide pour 13 anciens proviseurs Sawa démis de leurs fonctions

La réponse est :
Paru le lundi, 17 septembre 2018 10:36

Un compte rendu non officiel relaie les griefs formulés par cette assemblée traditionnelle, lors d’une rencontre tenue  le 14 septembre dernier ? Est-il crédible ?

Des chefs traditionnels Sawa se sont effectivement regroupés ce 14 septembre 2018 pour déplorer le fait que 13 de leurs ressortissants aient été démis de leur poste de proviseurs de lycées. Il s’agit essentiellement des lycées d’enseignement général et technique de la ville de Douala et plus globalement ceux de la région du Littoral. Nommés en août 2016 par l’ancien ministre des Enseignements secondaires, Ernest Ngalle Bibehe, 13 proviseurs du groupe ethnique sawa ont été révoqués le 13 septembre 2018 par la nouvelle Minesec, Nalova Lyonga Pauline.

21171 lettre

Le compte rendu de la rencontre entre ces responsables déchus et leurs chefs traditionnels a fuité sur les réseaux sociaux, semant le doute sur son authenticité. Mais plusieurs sources crédibles attestent que ladite concertation a bel et bien eu lieu ; avec les échanges tels que rapportés dans le compte rendu actuellement commenté. On y lit, entre autres, la colère des chefs vis-à-vis de la nouvelle Minesec et d’autres hauts cadres de son département ministériel.

21171 suite

Sud-Ouest

D’après ces patriarches, les nominations du 13 septembre dernier ne tiennent pas compte de « l’environnement sociologique ». Ils déplorent les fortes sommes exigées aux leurs par les proviseurs « non sawa », pour l’entrée au lycée. Ils notent au passage, la récente nomination de « 4 proviseurs originaire du Sud-Ouest (comme le nouvelle Minesec)  aux dépens des originaires du Wouri qui sont des professeurs de classe exceptionnelle et hors échelle.»

Au final, « le bureau du Ngondo a promis aux proviseurs démis, qu’il ne manquera pas de soumettre ce dossier au Secrétaire général à la Présidence de la République et au ministre des Arts et de la Culture » (respectivement Ferdinand Ngoh Ngoh et Narcisse Mouelle Kombi, tous deux Sawa, Ndlr), lors des audiences prévues dans la journée du 18 septembre à Yaoundé.

Cette autre sortie aux relents de repli identitaire des Chefs Sawa fait suite au tollé qu’il ont déclenché en mai 2018 après qu’ils aient démoli le monument en chantier du nationaliste Um Nyobe.

Monique Ngo Mayag

Lien du fichier de nominations des nouveaux proviseurs :

http://www.minesec.cm/2018/09/14/nominations-du-13-septembre-2018-services-deconcentres/

Dernière modification le lundi, 17 septembre 2018 10:44

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants