Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, être de la diaspora ce n’est pas seulement vivre à « Mbeng »

Non, être de la diaspora ce n’est pas seulement vivre à « Mbeng »

La réponse est :
Paru le mardi, 18 septembre 2018 13:00

Dans l’imagerie populaire, la diaspora englobe essentiellement les immigrés installés en Occident, aux Etats-Unis ou autre pays développé outre-Atlantique. Vrai ?

« J’ai longtemps vécu au Cameroun, mon pays, et actuellement je réside au Bénin. Suis-je de la diaspora ? » Bien sûr, ou du moins tu fais partie de la « diaspora camerounaise » étant donné que tu résides à l’étranger, donc hors de ton pays d’origine. Toutefois, la définition de l’Union africaine sur la notion de diaspora africaine suppose une implication dans le développement de sa terre natale.

Suivant la Commission de l’Union africaine en effet, la diaspora africaine est constituée des «personnes d’origine africaine vivant hors du continent africain, qui sont désireuses de contribuer à son développement et à la construction de l’Union africaine, quelles que soient leur citoyenneté et leur nationalité».

A propos du développement économique, un rapport de l’African Institute for Remittance (AIR) renseigne que les transferts de fonds de la diaspora africaine vers le continent ont atteint 65 milliards de dollars durant l’année 2017.

Ferdinand Mayega, auteur de «L’avenir de l’Afrique. La diaspora intellectuelle interpellée» voit au-delà de l’intérêt économique de la diaspora, un intérêt intellectuel. Il interpelle de fait la diaspora intellectuelle ; celle qui comme lui, est « partisane d'une solidarité de production ou d'indépendance afin que les Africains prennent totalement leur destin en mains pour ne plus attendre l'aide du Nord qui influence les rapports de force avec l'Afrique. »

M.N.M.

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants