Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le ministère camerounais des Finances n’a pas publié une liste de 22 000 fonctionnaires fictifs

Non, le ministère camerounais des Finances n’a pas publié une liste de 22 000 fonctionnaires fictifs

La réponse est :
Paru le vendredi, 04 octobre 2019 16:31

Certains affirment qu’il y aurait une liste téléchargeable de ces présumés agents fantômes de l’Etat du Cameroun. Vraiment ?

Le ministère des Finances au Cameroun (Minfi) a-t-il publié une liste de 22 000 fonctionnaires fictifs? La réponse est non. 

Pour comprendre d’où peut venir cette confusion, il faut se rappeler qu’en avril 2019, le Minfi a lancé le Système de télécompensation en Afrique centrale (Systac). C’est une plateforme qui approvisionne directement le relevé d’identité bancaire (RIB) du bénéficiaire de la solde ou de la pension.

Suite à ce lancement, explique le Minfi, il y a eu une mise à jour de seulement 388 335 RIB sur 410 020 RIB des agents publics contenus dans la base des données du ministère des Finances, soit un flou autour de 21 685 RIB. 

Plus tard, le 23 août 2019, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a déclaré que les RIB des agents publics transmis par les banques ont fait l’objet d’une intégration dans le traitement de la solde du mois d’août 2019. Ainsi, des clarifications ont été apportées sur les RIB erronés de près 22 000 agents publics.

Le Systac est venu remplacer le Système de gros montant automatisé (Sygma) qui accusait, selon M. Motaze, « des limites importantes au rang desquelles l’opacité dans le traitement de la solde, des lenteurs dans le processus de retour de fonds issus des rejets salaires, la difficulté pour le trésor public de détecter des agents à plusieurs matricules ».

Sylvain Andzongo

Dernière modification le vendredi, 04 octobre 2019 16:33
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants