Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, les ressortissants français sont invités à limiter leurs déplacements à Yaoundé ce mardi 12 novembre 2019

Oui, les ressortissants français sont invités à limiter leurs déplacements à Yaoundé ce mardi 12 novembre 2019

La réponse est :
Paru le mardi, 12 novembre 2019 12:22

L’ambassade de France au Cameroun aurait demandé aux membres de la communauté française de restreindre leurs mouvements ce jour, en raison d’une manifestation de mototaxis dans la ville. Vraiment ?

Un message relayé depuis ce lundi sur les réseaux sociaux affirme que l’ambassade de France au Cameroun a demandé à ses ressortissants de limiter leurs déplacements ce mardi 12 novembre 2019 à Yaoundé, en raison d’une manifestation des conducteurs de mototaxis dans la ville. «En signe de protestation contre un décret leur interdisant l’accès au centre-ville, les moto-taxis de Yaoundé prévoient de manifester dans la journée du 12 novembre 2019. Cette menace est prise au sérieux par la police camerounaise. Il est donc conseillé aux ressortissants de limiter leurs déplacements à Yaoundé le 12 novembre 2019 et de se tenir éloignés de tout rassemblement», peut-on lire dans ce message portant le logo de la République française.

7979 sbbc

Un message qui laisse cependant planer un doute sur son authenticité, dans la mesure où on ne le retrouve ni sur le site Internet de l’ambassade de France au Cameroun, encore moins sur ses plateformes de réseaux sociaux Facebook et Twitter notamment. Et pourtant, ce message est bien réel.

«C’est parti du consulat à destination des ressortissants français de Yaoundé, car ça ne concerne que Yaoundé. Mais c’est un message tout ce qu’il y a de plus courant en cas de manifestation», confient des sources à la chancellerie française, où l’on précise qu’il s’agit d’une «recommandation de sécurité» et non d’une «interdiction» comme le pensent certains.

«C’est tout ce qu’il y a de plus classique en cas de manifestation. Ce n’est pas spécifique au Cameroun, car c’est la même procédure partout dans le monde. Il n’y a pas lieu de faire un communiqué officiel : il y a une manifestation qui est organisée. L’ambassade, qui a la responsabilité de la sécurité de ses ressortissants, se doit de les informer des manifestations et leur recommande de s’en tenir éloignés. Dans tous les cas, c’est conseillé d’éviter les rassemblements parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver», expliquent nos sources.

Patricia Ngo Ngouem

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants