Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, des sommes d’argent étaient exigées des étudiants pour soutenir le master professionnel à l’université de Douala

Oui, des sommes d’argent étaient exigées des étudiants pour soutenir le master professionnel à l’université de Douala

La réponse est :
Paru le mardi, 13 mars 2018 15:49

La pratique de monnayage des soutenances considérée comme normale par certains est dénoncée par le recteur de l’université en personne.

Payer pour soutenir son master professionnel à l’université de Douala était jusqu’ici la norme. Le non-paiement, l’exception. Mais le 9 mars 2018, le recteur en personne, François Xavier Etoa, est monté au créneau pour dénoncer cette pratique illégale, devenue banale dans l'institution universitaire.

Dans un communiqué publié le 9 mars en effet, il demande au doyen de la Faculté des lettres et sciences humaines (Falsh) de bien vouloir organiser, « toutes affaires cessantes », toutes les soutenances des mémoires du master professionnel en Gestion des Ressources Humaines, « sans aucune condition ».

Par ailleurs, poursuit le recteur, tous les étudiants des filières professionnelles de la Falsh ayant payé, en plus des droits universitaires réglementaires, des « frais de soutenance », à se faire enregistrer auprès du Vice-recteur chargé des enseignements, de la professionnalisation et du développement des TIC, « pour engagement de la procédure de remboursement ».

S.A

Dernière modification le mardi, 13 mars 2018 15:57

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants