Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Alerte, il y a des annonces fictives d’emploi au nom du Programme d'appui à l'initiative communautaire

Alerte, il y a des annonces fictives d’emploi au nom du Programme d'appui à l'initiative communautaire

La réponse est :
Paru le mercredi, 19 septembre 2018 06:38

Selon la rumeur, il semble que ce programme financé par l'Agence américaine pour le développement inviterait des Camerounais à passer entretiens d’embauche sur internet ou par téléphone moyennant des frais.

L’alerte est donnée par Claire Sartiaux, représentante au Cameroun du Programme d'appui à l'initiative communautaire au (Paic), financé par l'Agence américaine pour le développement (Usaid).

Dans un communiqué publié le 18 septembre 2018, Claire Sartiaux révèle que, « des avis de postes vacants ou des offres d’emploi fictifs, des invitations aux entretiens d’embauche » sont diffusés sur internet ou par des appels téléphoniques émanant de personnes prétendant représenter le Programme américain.

Mme Sartiaux conseille ceci : « Veuillez noter que tous les postes vacants et les appels d’offres du Paic sont annoncés sur le site de Paic, www.paic.info, dans le journal national, notamment Cameroon Tribune (pour les offres d’emploi) et Œil du Sahel (pour les appels d’offres) ».

Par la suite, les contacts avec les candidats et les fournisseurs se font par courrier électronique, en utilisant les adresses du Paic : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour les offres d’emploi, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour les appels d’offres. « A aucun moment pendant l’entièreté du processus des frais sont exigés », martèle la représentante pays.

Le Programme américain met en garde le grand public en ces termes inconditionnels que le Paic n’autorise, ni ne parraine des consultants, agences ou organisations qui, via des affichages de sites web ou autres, prétendent facturer des frais au nom du Paic pour recruter ou faciliter les processus d’emploi.

SA

Dernière modification le mercredi, 19 septembre 2018 06:46

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants