Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La Douane camerounaise n’a pas lancé un recrutement ce mois d’août 2019

La Douane camerounaise n’a pas lancé un recrutement ce mois d’août 2019

La réponse est :
Paru le jeudi, 29 août 2019 17:33

Il paraît qu’il faut payer des frais de concours de 14 500 FCFA par un numéro communiqué de téléphone via WhatsApp. Vraiment ?

C’est un document sous forme de photo qui est partagé sur les réseaux sociaux depuis quelques temps. Ecrit en anglais, ledit document annonce un recrutement à la douane camerounaise. Les candidats sont invités à composer un dossier comportant une copie de la carte nationale d’identité, celle de l’acte de naissance et du diplôme, niveau baccalauréat. Le montant exigé au moment du dossier de candidature est de 14 500 FCFA. La date limite du dépôt des candidatures est fixée au 2 septembre 2019.

3816 la in camerounaise na pas lanc un recrutement ce mois daot 2019 sya

Il est demandé aux potentiels candidats de contacter un numéro WhatsApp (+237 691 79 64 38) pour plus d’informations. C’est surtout ce dernier élément relatif à une consultation sur WhatsApp qui finit d’attirer l’attention. Comment une administration publique comme la Douane peut-elle recruter via les réseaux sociaux ? C’est inhabituel. Ça sent le faux.

Par ailleurs, le signataire de l’avis de recrutement n’est pas visible sur le document. Mais l’on voit curieusement la mention « président de la République ». Encore une autre curiosité. Depuis quand c'est le président de la République qui recrute à la Douane?

A la direction générale de la douane, l’on apprend qu’il s’agit d’une arnaque. « Un faux communiqué de presse, sur le fond et sur la forme, circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux et indiquant l'organisation d'un concours de recrutement de personnel dans l'administration des douanes. Y faisant référence, le Directeur Général des Douanes tient à démentir une telle information. Il rappelle par ailleurs que l'organisation des concours administratifs est de la compétence exclusive du ministère de la fonction publique et de la réforme administrative », prévient la cellule de communication.

Fongod Edwin Nuvaga, le directeur général des douanes, lui, invite le public à la prudence face aux éventuelles extorsions de fonds et promesses de recrutement associées à cette désinformation orchestrée par des personnes malveillantes.

Sylvain Andzongo

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants