Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Non, le design du stade d’Olembe n’a pas été conçu par un architecte camerounais

Paru le mardi, 11 janvier 2022 14:15

 1 camille

Une publication virale sur Facebook prétend que Steve Franklin Talla, jeune architecte camerounais, est le designer du stade d’Olembe, l’une des infrastructures sportives qui abritent les matchs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le Cameroun organise depuis le 9 janvier dernier. « Le design du magnifique stade de 60 000 places qui a abrité hier 09/01/2022 la cérémonie d’ouverture de la prestigieuse CAN 2021 est l’œuvre de l’architecte Camerounais Steve Franklin Talla (sic) », affirme l’auteure de cette publication

Cette information a été abondamment partagée sur plusieurs autres comptes et pages Facebook depuis sa mise en ligne le 10 janvier 2022 (1,2,3,4,5,6). Ces publications avoisinent les 1 000 partages en 24h. La même information a également été relayée sur Twitter (12). 

Attention, il s’agit d’une infox. Steve Franklin Talla n’est pas « l’architecte derrière le stade d’Olembe », comme le laissent croire certaines de ces publications. Il a personnellement démenti ces allégations. « Je ne suis pas l’architecte du Complexe sportif d’Olembe, n’ayant participé ni de près ni de loin à la réalisation de ce joyau architectural », affirme-t-il dans un message publié sur Facebook dans la nuit de lundi. Ce dernier affirme avoir proposé la construction d’un stade omnisports et récréatif à Olembe en 2015, dans le cadre de son mémoire de fin d’études d’architecte à l’École africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU) située à Lomé, au Togo. 

« Dans le souci de donner une visibilité à mon travail fort apprécié par mes pairs, j’ai utilisé les moyens du temps pour participer à plusieurs concours d’architecture pour étudiants et mon projet a fait florès sur les réseaux sociaux. Je remercie d’ailleurs les autorités en charge d’y avoir prêté attention en l’associant à certaines actions de communication au service de cet événement (la CAN, NDLR) », explique le fondateur et directeur général d’Africa Builders, un cabinet d’architecture située au quartier Bastos, à Yaoundé. Le jeune architecte avait notamment partagé la photo de cette maquette sur Facebook.

Piccini

Le ministère des Sports et de l’Éducation physique (Minsep) avait également publié cette photo sur Facebook, le 8 août 2017, en présentant cette image comme la « maquette du Stade omnisport Paul Biya d’Olembé ». Celle-ci a également été massivement utilisée par des médias en ligne pour illustrer des articles en lien avec le stade d’Olembe, comme ici en 2017, ici en 2019, ici en 2018 ou encore ici en 2021.

En réalité, le stade d’Olembe a été conçu par Eloy Suarez, que le groupe italien Piccini présente comme l’architecte du Complexe sportif d’Olembe. C’est ce groupe qui avait initialement remporté le contrat de construction dudit complexe, avant que son contrat ne soit résilié par les autorités camerounaises au profit de l’entreprise canadienne Magil. Le contrat de conception-réalisation signé avec l’État du Cameroun prévoyait notamment la construction d’un stade couvert de 60 000 places. Le groupe italien a ainsi proposé une maquette du stade avec un revêtement extérieur de la toiture en écailles de pangolin (différente de la maquette de Steve Franklin Talla) imaginée par Eloy Suarez, apprend-on. C’est cette maquette qui a été retenue. 

« L’image que la structure transmet à l’extérieur est inspirée par les valeurs de la nation : l’unité, la solidité, la force… réalisées par l’union de sa diversité. Le revêtement multicolore s’inspire du concept de protection de la maison, et rappelle la forme des anciens boucliers des guerriers. Le message qui transpire est celui d’un lieu inviolable », déclarait l’architecte italien dans une interview publiée dans le bulletin mensuel de mai/juin 2018 de Piccini.

271751974 10228782153084127 2457726466577981428 n

Ce dernier a été cité dans des publications en ligne où il était présenté comme l’architecte du complexe sportif d’Olembe, comme ici en français ou ici en portugais. Autant d’éléments qui permettent d’affirmer que Steve Franklin Talla n’est pas l’architecte du stade d’Olembe qui abrite actuellement les matchs de la poule A, dans laquelle est logée le Cameroun, pays hôte de cette 33e édition de la CAN.

P.N.N 

Dernière modification le mardi, 11 janvier 2022 14:41

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.