Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : l’UE pour « une solution politique négociée qui tient compte de l’unité du pays »

Crise anglophone : l’UE pour « une solution politique négociée qui tient compte de l’unité du pays »

Paru le lundi, 07 septembre 2020 12:13

Dans une interview accordée au magazine Défis actuels, l’ambassadeur, chef de délégation de l’Union européenne (UE), Hans-Peter Schadek (photo), arrivé en fin de séjour au Cameroun, confie avoir eu « une collaboration magnifique et franche » avec Yaoundé.

Cette collaboration a porté sur divers sujets, à l’instar de l’Accord de partenariat économique (APE), la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, etc.

« Nous avons régulièrement eu des échanges de vues avec le gouvernement camerounais sur la crise sécuritaire en zone anglophone. Sur ce dernier sujet, la position européenne n’a pas beaucoup varié : nous sommes pour une solution politique négociée qui prend en compte l’unité et la diversité du peuple camerounais », souligne le diplomate.

L’ambassadeur prend le contre-pied d’une certaine opinion en soutenant que « l’APE a eu effectivement un effet positif indirect sur l’emploi, car les entreprises camerounaises ayant le plus bénéficié des opportunités offertes par cet accord commercial emploient plus de 31 000 personnels ».

« C’est aussi grâce à cet accord, d’ailleurs, que la balance commerciale entre le Cameroun et l’Union européenne reste toujours largement positive en faveur du Cameroun. À titre d’exemple, en 2019, le Cameroun a importé des biens du marché européen pour un total de 1,4 milliard d’euros, contre 2 milliards d’euros d’exportations vers le même marché », indique le chef de délégation de l’UE.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.