Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Extrême-Nord : le plan de reconstruction de la région n’est pas prêt (gouvernement)

Extrême-Nord : le plan de reconstruction de la région n’est pas prêt (gouvernement)

Paru le mercredi, 24 novembre 2021 15:12

Le plan de reconstruction de la région de l’Extrême-Nord « ne souffre de rien. Cela viendra », a déclaré Paul Tasong, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat). Il tentait ainsi de rassurer des députés qui s’inquiétaient de voir la région délaissée dans les politiques de reconstruction du gouvernement.

« La première chose qu’il faut dire c’est que le gouvernement n’était pas à même d’apporter à l’attention de la Représentation nationale les informations à un certain niveau de maturité », a reconnu le ministre Paul Tasong.

Il s’exprimait ainsi hier 23 novembre au cours de la plénière spéciale de présentation du Plan de reconstruction des régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord (PPRD-No/So) à l’Assemblée nationale.

« Le moment venu, quand ce plan sera entièrement ficelé et aura obtenu toutes les approbations de la hiérarchie gouvernementale (nous reviendrons) passer le temps avec vous et nous assurer que vous êtes les mieux informés possible », a-t-il tenté de dédramatiser.

Le membre du gouvernement a tout de même décliné les grands axes du futur plan de reconstruction de cette région ravagée par la guerre contre Boko Haram depuis 2014.

« Le document-cadre, qui a été validé à l’issue d’une réunion présidée par le Premier ministre le 28 septembre 2021, est structuré autour de trois composantes opérationnelles, pour un coût global de 1 810 milliards FCFA », a révélé Paul Tasong.

Cette enveloppe estimative devrait être répartie ainsi, reconstruction : 136 milliards FCFA ; développement des infrastructures : 1 587 milliards FCFA ; appui aux activités socio-économiques et adaptation aux changements climatiques : 87 milliards FCFA. Ce plan s’étire sur une période de cinq ans.

Ludovic Amara

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.