Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
En quatre ans, le Chracerh a donné naissance à 173 bébés-éprouvettes

En quatre ans, le Chracerh a donné naissance à 173 bébés-éprouvettes

Paru le vendredi, 08 mai 2020 15:30

Le 6 mai 2020, le Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine Paul et Chantal Biya (Chracerh), du nom du couple présidentiel, a donné naissance à des triplés tous de sexe masculin.

Ce qui porte à 173 le nombre de bébés-éprouvettes venus au monde dans cette structure inaugurée le 6 mai 2016 par l’épouse du président de la République. « C’est un très grand jour pour nous et un très joyeux anniversaire. C’est qui est important, c’est que cette célébration a lieu pendant la pandémie de Covid-19. Ce qui ne veut pas dire qu’on doit être triste. C’est juste une étape de la vie », a réagi Pr Jean Marie Kasia, administrateur directeur général du Chracerh.

Établissement public administratif créé par décret présidentiel en 2011, le Chracerh est un don du couple présidentiel tant à la femme camerounaise qu’aux couples connaissant des difficultés de procréation. Il a vocation à garantir à la femme les meilleures conditions de procréation dans son rôle naturel de mère, à mener les activités de recherche en matière d’endoscopie et de reproduction humaine et à dispenser des soins de haut niveau en gynécologie et obstétrique.

En quatre d’existence, Jean Marie Kasia affirme que le Chracerh a prouvé ses compétences dans la chirurgie endoscopique, la fécondation in vitro, la péridurale, la chirurgie plastique et réparatrice, mais aussi la reconstruction des appareils génitaux.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.