Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Justice : un militaire condamné à un an de prison pour « outrage au président de la République »

Justice : un militaire condamné à un an de prison pour « outrage au président de la République »

Paru le mardi, 14 septembre 2021 02:50

Le sergent de l’armée de terre Ulrich Azambou Tankeu a été condamné ce lundi à un an de prison ferme par le Tribunal militaire de Yaoundé pour « outrage au président de la République, publication ou propagation de fausses nouvelles par voie de communication et violation de consigne ». Des actes punis par le code pénal, la loi sur la cyber sécurité et le code de justice militaire.

Le procès de cet ancien de la Garde présidentielle avait débuté en mai dernier après une enquête du service central des recherches judiciaires. La faute du militaire : avoir partagé dans un groupe Whatsapp de l’armée, une image représentant l’ancien président de la République Ahmadou Ahidjo avec le commentaire « 6 novembre 1982, le jour où l’homme-ci a décidé de nous mettre dans les problèmes ». Ceci en référence au jour où le président Paul Biya a accédé à la magistrature suprême après la démission de son prédécesseur. Une plaisanterie qui n’a pas été du goût de la hiérarchie militaire.

Initialement prévu pour le 9 août dernier, le verdict de ce procès a finalement été reporté à ce 13 septembre.

L.A.

Dernière modification le mardi, 14 septembre 2021 07:49

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.