Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
En trois mois, la gendarmerie a saisi 410 kg de drogue et démantelé plusieurs réseaux de distribution

En trois mois, la gendarmerie a saisi 410 kg de drogue et démantelé plusieurs réseaux de distribution

Paru le mardi, 24 novembre 2020 08:00

Entre septembre et novembre 2020, la gendarmerie nationale a, au total, saisi plus de 410 kg de drogues et interpellé une dizaine de personnes. La dernière opération en date, révèle sa page Facebook, remonte au 18 novembre avec la saisine à Yaoundé de 150 grammes de cocaïne, des centaines de filons de cannabis, des seringues et des pipes de consommation. Elle procède par la même occasion à l’interpellation d’un dealer et de sept consommateurs, dont une étudiante.

Le même jour, dans la petite ville de Loum située à quelques dizaines de kilomètres de Douala, la gendarmerie nationale met la main sur 60 kg de cannabis en provenance de Balessing dans l’Ouest au domicile d’un homme âgé d’une quarantaine d’années. Ce dernier fait partie d’un réseau qui opère dans les régions du Littoral, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Ouest.

Il y a deux mois, à Yaoundé la gendarmerie nationale a saisi 350 kg de marijuana soigneusement dissimulés dans sept sacs de maïs. D’après les explications du lieutenant Bobodji Bello à la télévision nationale, « un livreur est chargé de convoyer la cargaison de Bamenda à Yaoundé. Ici, un acheteur récupère la cargaison destinée à être écoulée dans les quartiers de la ville ».

Au cours de leur seconde conférence semestrielle des gouverneurs tenue du 16 au 17 novembre, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, a constaté que la vente, la consommation et même la culture des drogues prennent des proportions inquiétantes au Cameroun. Aussi, a-t-il engagé les 10 gouverneurs de régions « à mener un combat déterminé contre toute forme de drogue : cannabis, tramadol, cocaïne et le whisky en sachet ». Des stupéfiants qui favorisent la délinquance juvénile et la grande criminalité.

D.M

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le maïs est la 3e denrée alimentaire produite au Cameroun, après le manioc et la banane plantain

InfographieAgro cameroun mais 2020

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.