Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, un pistolet automatique a été découvert dans une école publique à Bertoua

Oui, un pistolet automatique a été découvert dans une école publique à Bertoua

La réponse est :
Paru le vendredi, 01 février 2019 13:28

Il paraît qu'à Bertoua, un enfant de CM2 est venu à l'école avec un pistolet automatique

Un article partagé sur Facebook affirme qu’un «pistolet automatique de marque Rhôner» a été découvert le 29 janvier 2019 dans une école publique à Bertoua, la capitale régionale de l’Est.

Selon cette publication, l’arme en question a été saisie entre les mains d’un groupe d’élèves de la classe du Cours moyen deuxième année (CM2) à l’école publique de Mokolo 2, groupe A. Elle aurait été apportée par un des élèves qui vit au quartier Mokolo Sembe, dans l'arrondissement de Bertoua 1er, dans un appartement où le responsable serait actuellement à l’étranger. Le pistolet appartiendrait au vigile qui assure la garde dudit domicile en l’absence du propriétaire des lieux.

29707 revolver

Vérification faite, un pistolet automatique a bel et bien été découvert à l’école publique de Mokolo 2. L’information est confirmée par les autorités compétentes sur place. Mais les faits remontent au jeudi 31 janvier 2019, précise une source digne de foi à la délégation régionale de l’Education de base (MINEDUB) à l’Est.

Selon notre interlocuteur, le pistolet en question avait été apporté par un élève de CM2 qui «croyait qu’il s’agissait d’un jouet». Mais l’arme n’était pas chargée, renseigne-t-on. C’est ainsi que pendant la récréation, le petit garçon a sorti le pistolet pour jouer avec ses camarades.

Informés de la situation, les enseignants ont récupéré l’arme et alerté les forces de maintien de l’ordre. Les éléments du commissariat de sécurité publique du deuxième arrondissement de Mokolo 4 sont descendus sur les lieux et ont emporté le pistolet. Interrogé, l’enfant a déclaré avoir pris le pistolet chez le voisin chez qui il se trouvait en l’absence de sa mère, partie au champ.

Du côté des autorités éducatives, on assure que la vigilance sera accrue pour que ce genre d’incident ne se reproduise pas à l’avenir.

Patricia Ngo Ngouem

Dernière modification le vendredi, 01 février 2019 19:57
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants