Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, cette image d’un homme volant du carburant sur un camion en marche a été prise au Cameroun

Oui, cette image d’un homme volant du carburant sur un camion en marche a été prise au Cameroun

La réponse est :
Paru le lundi, 20 janvier 2020 10:06

Il paraît que ce cliché montrant un homme remplissant frauduleusement un bidon d’essence agrippé derrière un camion qui roule a été pris à Douala, la métropole économique du pays. Est-ce vrai ?

Une image montrant un homme en train de «siphonner» du carburant à l’arrière d’un camion en marche circule depuis la fin de la semaine dernière sur les réseaux sociaux. Sur Internet, beaucoup affirment que cette scène se déroule au Cameroun. Il se trouve que c’est vrai.

11630 sbbc

L’immatriculation du véhicule est déjà un indice en soi. En effet, l’indication «LT», visible sur la plaque d’immatriculation, représente la région du Littoral. Dans l’affectation des numéros d’immatriculation des véhicules au Cameroun, les deux premières lettres désignent la région où est domicilié l’automobiliste ou le propriétaire du véhicule.

Cette image est en réalité la capture d’écran d’une vidéo publiée le 17 janvier dernier sur les réseaux sociaux, notamment sur le compte Twitter d’un internaute dont le nom d’utilisateur est @ShakesSocrate, et où elle totalise plus de 26.000 vues. La scène se déroule précisément à Douala, la métropole économique. Sur cette courte séquence de 21 secondes, l’on entend clairement des voix masculines dire «Bienvenu à Douala» ou encore, «C’est plein, descend !» en s’adressant à l’homme accroché derrière le camion. Cette pratique, ô combien dangereuse, est cependant courante dans la ville de Douala.

Une «technique de vol» connue des responsables de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp), structure assurant le stockage et la distribution en produits pétroliers sur l’ensemble du territoire national.

«Généralement, c’est quand le camion est vers le dépôt pour se faire servir que ces gars viennent recueillir les restes de produits sur les camions, souvent à l’insu des chauffeurs», indiquent des sources à la Scdp. Ici, l’on rappelle que la société est «responsable des produits dans ses dépôts et non en dehors».

P.N.N

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants