Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le Cameroun n’a pas été classé par l’Onu parmi les pays où les droits de l’Homme sont les plus bafoués

Non, le Cameroun n’a pas été classé par l’Onu parmi les pays où les droits de l’Homme sont les plus bafoués

La réponse est :
Paru le mercredi, 16 octobre 2019 14:13

Une publication sur les réseaux sociaux prétend que le pays occupe le deuxième rang des nations qui violent le plus les droits humains d’après un classement établi par l’Organisation des Nations unies. Est-ce vrai ?

Selon une publication partagée depuis peu sur les réseaux sociaux, le Cameroun occuperait la deuxième place des pays où les droits de l’Homme sont les plus bafoués d’après un classement établi par l’Organisation des Nations unies (Onu). «Résultats des votes ce jour au Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies relatifs au classement des abus des droits humains, et les suffrages recueillis après consultations : Cameroun 91%, Erythrée 83%, Somalie 88%, Bahreïn 85%, Bangladesh 92%, Philippines 85%», peut-on lire en anglais sur cette publication. Un tel classement n’a jamais été fait par l’Onu.

2 sbbc copy

 

Cette publication a été postée le 12 octobre 2018 sur Twitter par United Nations Watch (UN Watch), une organisation non gouvernementale (Ong) créée en 1993 qui se donne pour mission d’assurer que l’Onu respecte sa propre charte et que les droits de l’Homme soient accessibles à tous. Il ne s’agit donc pas d’un organisme onusien comme le croient certains.

«UN Watch dispose du statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies. Ainsi, l’organisation participe-t-elle activement aux travaux de l’instance internationale dans le domaine des droits de l’Homme», indique l’Ong sur son site Internet.

Election

Cette publication avait été reprise par plusieurs médias l’année dernière. Une journaliste et activiste camerounaise l’avait également publiée sur sa page Facebook. Après vérification, l’on se rend également compte que cette publication de UN Watch est erronée.

En tapant les mots clés «cameroun+vote+conseil droit de l'homme+onu» dans Google, les résultats de la recherche nous redirigent en premier lieu sur le site officiel de l’Onu où il est fait mention des 18 Etats élus au Conseil des droits de l’Homme.

On peut y lire le communiqué relatif à cette élection, publié le 12 octobre 2018. Parmi les pays mentionnés dans ce document se trouvent le Cameroun (176 voix), l’Erythrée (160 voix), la Somalie (170 voix), le Bahreïn (165 voix), le Bangladesh (178 voix) et les Philippines (165). De nombreux médias francophones ont relayé cette information, notamment Investir au Cameroun, le quotidien national Cameroon tribune et le quotidien français Le Figaro.

P.N.N

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants