Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Attention, les victimes l'ONG Mida au Cameroun n'ont pas d'argent à donner pour faire entendre leur cause

Attention, les victimes l'ONG Mida au Cameroun n'ont pas d'argent à donner pour faire entendre leur cause

La réponse est :
Paru le jeudi, 19 juillet 2018 16:44

Un montant de 3000 FCFA serait exigé des souscripteurs de l’ONG pour rentrer leur en possession de leur argent escroqué.

Naseri Paul Bea, le gouverneur de la Région du Centre, porte à la connaissance des personnes ayant souscrit auprès de l’organisation dénommée « Mission d’intégration et de développement pour l’Afrique » (Mida), que des « individus mal intentionnés » projettent d’organiser une opération de collecte de fonds. Ladite collecte viserait à financer un lobbying auprès des pouvoirs publics pour obtenir le remboursement des frais souscrits à la Mida.

A cet effet, révèle le gouverneur, une somme de 3000 FCFA est exigée à chaque souscripteur sous le fallacieux prétexte que ladite contribution conditionnerait le remboursement le moment venu des dépôts effectués. Le gouverneur met en garde les auteurs de cette autre forme d’escroquerie, mais aussi appelle les souscripteurs désabusés à faire preuve de vigilance. Naseri Paul Bea invite à continuer à faire confiance au gouvernement pour la résolution complète de ce dossier.

L’affaire Mida remonte au mois d’avril 2018. Ladite organisation a fait usage du système Ponzi. Le mécanisme consistait à collecter auprès de jeunes camerounais, la somme de 12 500 FCFA pour leur rétrocéder, en un temps très réduit de moins d’un mois, une somme alléchante de 70 000 FCFA. Au final, ce subterfuge a permis aux initiateurs de rassembler pour leur propre compte d’importantes ressources financières estimées, à ce jour, à plusieurs milliards FCFA.

De nombreux souscripteurs n’ont pas pu rentrer en possession de leur mise. La Justice s’est saisie de l’affaire.

SA

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants