Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Difficlie d’obtenir rapidement un passeport sans passer par un faciliteur payant ? StopBlaBlaCam a essayé…

Difficlie d’obtenir rapidement un passeport sans passer par un faciliteur payant ? StopBlaBlaCam a essayé…

La réponse est :
Paru le vendredi, 20 septembre 2019 12:33

Des prix sont diffusés sur Facebook, il se dit que les délais de provision de passeports camerounais dépendent des sommes déboursées. Vraiment? 

Il y a plusieurs jours, une publication sur Facebook énonce des prix de passeports. Ordinaires ou de services, la précision n'est toutefois pas apportée. Il se dit dans le textes que le prix officiel serait 75 000 Fcfa mais les délais de réception serait assez long. En outre, suivant les prix, les délais de provision rapide de passeports  varieraient : 200 000 Fcfa pour une semaine, 300 000 Fcfa pour 3 jours, 400 000 Fcfa  pour le lendemain et même 500 000 Fcfa en quelques heures...

chalana

Bien qu'il existe un réel problème de passeport au Cameroun, cette information n'est pas tout à fait vraie. Contacté en avril dernier par un lecteur qui nous explique n'avoir pas pu entrer en possessions de son passeport élaboré depuis le 14 novembre 2018, Stopblablacam décide de mener une enquête sur le sujet.

Ce problème qui est dénié par la DGSN (conf. un article StopBlaBlaCam du 28 février 2018) est à la base d'un véritable marché noir du passeport qui s'est developpé à l'intérieur et à l'extérieur de l'édifice. 

name

Sous le prétexte du renouvellement d'un passeport expiré, nous entreront en contact avec 2 sources policières; les 2 ne se connaissent pas, mais oeuvrent en tant qu'intermédiaires dans le domaine, ce, dans la plus grande discrétion. Ce qui fait leur force ce sont les contacts qu'elles disent entretenir avec "des personnes sûres" de la Direction de la Police des Frontières (DPF) de la DGSN. 

Des Vip privilégiés

Ce business semble en outre  florissant puisqu'en évoquant la supposée pénurie de cartons de passeport, ces sources nous expliquent que pour ne pas connaitre les tracasseries des retards de production de passeport, leurs clients doivent payer la somme minimale de 150.000 Fcf; cette somme serait une faveur (les prix proposés peuvent aller au-delà, en fonction de la rareté du matériel) et correspondrait au service des personnalités importantes (VIP) qui durant cette pénurie d'après eux, seraient privilégiés. La somme est encaissée le jour même, le client est conduit avec ses dossiers à la DPF et son passeport lui est délivré le lendemain. L'offre est alléchante, mais nous tentons la procédure normale. Elle prendra 4 jours. 

Procédure à la DPF

A la DPF, pour accéder à la procédure d'établissement de passeport, il faudrait préalablement demander une audience au Chef de ce service. Le nombre de personnes qui le sollicitent dans la journée est assez grand et quelques fois au secrétariat les demandes sont filtrées. Il faut donc s'armer de patience; "une demande d'audience ne vous garantit rien" nous lance une dame à laquelle nous nous adressons au secrétariat de ce service. Nous attendons tout de même qu'une demande nous soit remis, suivant la consigne donnée. Le premier jour sera infructueux.

Le jour 2, après une longue attente, un agent nous remet une demande qui est introduite. Au sein de la structure, devant nous, toujours de façon discrète depuis la veille, des intermédiaires se déploiront avec leurs clients (des dizaines ou une poignée). En milieu d'après-midi, rendez-vous nous est donné pour le lendemain à 8 heures.

Ce jour 3, les choses se déroulent assez rapidement. Remise de l'imprimé de la demande de passeport (à remplir), timbrage à 1000 Fcfa, remise aux agents en services à la DPF du dossier complet, prise des  photos, signature et empreintes et remise de 77000 Fcfa aux agents (compris comme suit : prix du passeport 75000 et prix des photos 2000 Fcfa).

Le lendemain à 13 heures, avec quelques usagers de la veille, nous tenions les passeports en main sans avoir été obligé de soudoyer qui que ce soit et sans avoir dépensé un centime de plus.

Payer plus?

Il se pourrait toutefois que la procédure soit différente pour certains. Une source nous explique avoir quelques mois auparavant, dépensé 86000 Fcfa pour ce même service à la DPF, où elle aurait expliqué son besoin urgent de passeport à un agent. Il est donc toujours préférable de prendre son mal en patience et, au lieu de recourir à un intermédiaire, de passer par la voie normale lorsqu'on se rend à la DPF.

Si la procédure a dans notre cas été rapide et, que comme l'explique le secrétaire général de la DGSN,  "il n’y a aucun blocage, ni dans la production des passeports, ni dans la production des Cni". La véritable raison des retards de provision de ces documents devrait se trouver ailleurs...

R.S

Dernière modification le vendredi, 20 septembre 2019 12:40
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants