Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Paul Biya sollicité pour l’évacuation sanitaire de Woungly Massaga

Paul Biya sollicité pour l’évacuation sanitaire de Woungly Massaga

Paru le jeudi, 02 juillet 2020 11:41

René Jacques Ngouo Woungly Massaga, alias commandant Kissamba, va mal. Cette figure emblématique de l’Union des populations du Cameroun (UPC), parti politique ayant milité pour l’indépendance du Cameroun en recourant au besoin à la lutte armée, souffre d’une multitude d’affections. Il s’agit notamment du diabète, des problèmes cardiaques ou de l’insuffisance rénale.

Ces explications ont été données au téléphone par Marcel Thierry Massaga, qui s’est présenté à SBBC comme le fils de la sœur aînée de celui qui est aussi l’un des fondateurs du Manidem, une aile de l’UPC. À l’en croire, même si l’acteur politique de 84 ans garde toute sa lucidité, « son état pathologique général ne cesse au jour le jour de se dégrader, faute de soins appropriés ».

Aussi, la famille sollicite-t-elle, dans une lettre datée du 25 juin 2020, le président de la République, Paul Biya, « pour faciliter une évacuation sanitaire en Afrique du Sud ou ailleurs, afin de permettre au patriarche Woungly Massaga de bénéficier de soins spécialisés ». La correspondance adressée à Paul Biya précise que « l’avis et l’expertise épidémiologiques établissent le besoin et la nécessité de recourir aux soins spécialisés non disponibles localement ».

Dans ce courrier, la famille remercie par ailleurs le chef de l’État qui, par le passé, a fait montre de « magnanimité et d’humanité en autorisant la prise en charge et le remboursement des frais médicaux engagés par la famille ». L’ancien président de l’Union nationale des étudiants du Kamerun (UNEK) se trouvait alors « dans une profonde détresse humaine et matérielle ».

D.M.

Dernière modification le jeudi, 02 juillet 2020 11:43

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.