Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Visas : comment la France tente d’améliorer l’accueil des demandeurs au Cameroun

Visas : comment la France tente d’améliorer l’accueil des demandeurs au Cameroun

Paru le mercredi, 18 janvier 2023 13:51

L’ambassade de France à Yaoundé a lancé, le 1er décembre 2022, un appel à candidatures pour « l’externalisation de la collecte des demandes de visa au Cameroun ». Selon l’objet de la consultation publiée à cet effet, le prestataire sélectionné devra exécuter une série de tâches qui relèvent normalement du service visas de l’ambassade. Ces tâches incluent la prise de rendez-vous, l’information et l’accueil du public, la réception des dossiers, la collecte des droits de visas, le recueil de la biométrie, la saisie du formulaire de demande de visa, la numérisation des dossiers (passeport et pièces justificatives), l’envoi des dossiers au poste et la restitution des passeports.

La décision de la commission de sélection du prestataire du service extérieur est attendue le 4 avril prochain, indique la mission diplomatique. Elle précise que cette procédure de consultation se réalisera dans le cadre d’un groupement de commandes concernant les ambassades de France à Yaoundé, Abuja et Brazzaville et ses consulats généraux à Libreville et Tananarive. En d’autres termes, le prestataire choisi sera chargé des tâches matérielles liées à la collecte des dossiers de demandes de visa dans les circonscriptions consulaires de la France au Cameroun, mais également au Nigeria, au Congo, au Gabon et à Madagascar.

Des centres externalisés de collecte de demandes de visas équipés de stations de biométrie fixe seront ouverts à cet effet dès le 2 octobre 2023, soit deux centres principaux à Yaoundé (Centre) et Douala (Littoral) et un centre délocalisé à Garoua (Nord). Cette politique d’externalisation participe notamment de la volonté « d’amélioration de la qualité des conditions d’accueil des demandeurs face à une forte demande », explique le ministère français des Affaires étrangères sur son site Internet. En 2019, l’externalisation complète de la collecte des demandes de visa se pratiquait dans 121 centres externalisés dans 45 pays, soit 62 postes consulaires, selon la même source.

20 000 visas français délivrés en 2022

Cet appel à candidatures intervient après des dysfonctionnements observés ces derniers mois sur la plateforme en ligne de prise de rendez-vous consulaire de l’ambassade de France à Yaoundé. L’ambassade imputait cette situation à des officines privées qui détournent l’ensemble des créneaux de rendez-vous proposés qu’ils « vendent à très fort prix » aux usagers. « Nous rappelons que la prise de rendez-vous auprès du service des visas est gratuite. Aucun intermédiaire extérieur n’est agréé par l’ambassade de France au Cameroun », déclarait la mission diplomatique, dans une note d’information publiée le 10 octobre dernier sur son site Internet.

Le 16 janvier dernier, l’ambassadeur de France, Thierry Marchand, a conduit une visite de presse dans les locaux de ses services à l’effet notamment de permettre aux journalistes camerounais de « mieux connaître et comprendre les procédures d’accueil et de traitement des demandes de visa ».

Au cours de la visite, le diplomate français a déclaré que des travaux ont récemment été menés au service des visas pour le rendre plus accueillant et convivial. « L’idée, c’est de créer des conditions pour que le service rendu aux usagers soit de meilleure qualité par rapport à ce qui se faisait avant », a-t-il dit, dans des propos rapportés par le quotidien à capitaux publics Cameroon tribune. D’après Thierry Marchand, près de 20 000 visas ont été délivrés en 2022 sur les 25 000 demandes déposées à Yaoundé et Douala. Parmi eux, 5 000 visas étudiants, soit deux fois plus qu’en 2019, apprend-on.

P.N.N

Lire aussi :

Ambassade de France au Cameroun : des officines privées accusées de perturber la délivrance des visas

Dernière modification le mercredi, 18 janvier 2023 13:53

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.