Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’armée camerounaise annonce la mise en déroute au Nigeria des combattants de Boko Haram

L’armée camerounaise annonce la mise en déroute au Nigeria des combattants de Boko Haram

Paru le jeudi, 29 avril 2021 06:04

Le bilan officiel de l’attaque qui a visé le 26 avril dernier le contingent camerounais de la Force multinationale mixte (FMM) de la Commission du bassin du lac Tchad à Wulgo au Nigeria est connu. Selon un communiqué publié deux jours plus tard par le ministère de la Défense (Mindef), l’armée camerounaise n’a enregistré aucun mort ni blessé et encore moins un dégât matériel.

En revanche, plusieurs assaillants ont été neutralisés, dont deux corps abandonnés et les autres emportés pendant le repli des terroristes. De plus, 6 véhicules tactiques, un important arsenal de guerre, notamment des mitrailleuses lourdes et des fusils d’assaut, ont été récupérés.

Les insurgés, précise le capitaine de vaisseau Cyrille Serge Atonfack Guemo, chef de division de la communication du Mindef, ont été mis en déroute après de violents affrontements avec les éléments de l’armée camerounaise.

À en croire ce responsable, ces derniers ont tenu fermement cette position située non loin de l’arrondissement camerounais de Fotokol dans le cadre de la lutte contre Boko Haram menée par la Force multinationale mixte de la Commission du bassin du lac Tchad. Le Mindef assure que « les troupes restent en alerte maximale face aux menées récurrentes de l’hydre terroriste ».

Il n’est pas courant que l’armée camerounaise communique sur ses opérations au sein de la FMM. On ignore pour l’instant ce qui justifie cette sortie du ministère de la Défense. Elle intervient néanmoins alors que des experts estiment que la mort du président tchadien, Idriss Deby Itno, pourrait avoir des conséquences sur la lutte contre Boko Haram.

D.M.

Lire aussi:

Après la mort d’Idriss Deby, le Cameroun préoccupé par sa sécurité

Dernière modification le jeudi, 29 avril 2021 07:11

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le maïs est la 3e denrée alimentaire produite au Cameroun, après le manioc et la banane plantain

InfographieAgro cameroun mais 2020

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.