Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Bilinguisme et du multiculturalisme : la Commission Musonge s’imprègne de l’expérience canadienne

Bilinguisme et du multiculturalisme : la Commission Musonge s’imprègne de l’expérience canadienne

Paru le mercredi, 30 septembre 2020 11:05

Le président de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (CNPBM), Peter Mafany Musonge (photo), et le Haut-commissaire du Canada au Cameroun, Richard Bale, ont au cours d’une audience le 29 septembre 2020 passé en revue les difficultés que le Cameroun rencontre dans la résolution de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

L’ancien Premier ministre et son hôte ont surtout revisité l’expérience canadienne qui garantit un vivre ensemble harmonieux entre les communautés francophone et anglophone qui cohabitent dans le pays.

« Le président de la Commission a clairement exprimé son désir d’avoir un dialogue continu avec le Canada, relativement à notre expérience et à nos bonnes pratiques sur la façon d’aborder certains défis », a confié Richard Bale à la presse au sortir de l’audience.

C’est dans cette optique que Peter Mafany Musonge a conduit une délégation de la CNPBM au Canada du 23 juin au 2 juillet 2019. C’est au cours de cette mission, ponctuée par une visite au ministère de la Justice et la Cour suprême, au Commissariat aux langues officielles ou à la faculté de Common Law de l’université d’Ottawa que les bases de la coopération entre les deux pays ont été jetées.

Fort de cette expérience, le Cameroun a pu ainsi élaborer et adopter la loi portant promotion des langues officielles promulguée par le président de la République le 24 décembre 2019. Celle-ci a vocation notamment à assurer l’égalité dans l’usage du français et de l’anglais dans les administrations publiques.

« Nous sommes très satisfaits de partager notre expérience pour que la Commission puisse adopter certaines de nos approches si elles peuvent fonctionner au Cameroun. Nous avons des choses en commun. De ce fait, je pense que notre expérience peut lui être utile dans le domaine du multiculturalisme », a déclaré Richard Bale.

Dominique Mbassi

Dernière modification le mercredi, 30 septembre 2020 11:59

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.