Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : le Cameroun peine à suivre la circulation du variant Delta sur son territoire

Covid-19 : le Cameroun peine à suivre la circulation du variant Delta sur son territoire

Paru le mercredi, 11 août 2021 11:47

Le variant Delta de la Covid-19 circule officiellement au Cameroun. Le Centre Pasteur du Cameroun (CPC) le confirme dans une note adressée au ministre de la Santé publique (Minsanté) qui a fuité sur Internet. « Nous venons par la présente vous informer de l’isolement de 14 variants Delta des échantillons collectés dans les villes de Douala et Yaoundé entre les mois de mai et de juillet 2021 », peut-on lire dans l’adresse signée du Pr Élisabeth Carniel, directeur général du CPC.

L’on apprend ainsi que sur les 13 échantillons positifs séquencés au mois de juillet au Palais polyvalent des sports de Yaoundé (Paposy) parmi les voyageurs, « 12 (92,3%) portent les mutations spécifiques du variant Delta ». Le CPC avoue cependant sa difficulté à extrapoler ces chiffres au niveau national, car « le nombre d’échantillons séquencés [est] relativement faible et leur provenance circonscrite ». « Un séquençage systématique des échantillons positifs et une enquête autour des cas serait indispensable pour suivre la circulation de ce variant qui pourrait conduire à une résurgence des cas », recommande le Centre.

Le variant Delta, encore connu sous le nom de variant indien, se transmet exactement comme les autres à la seule différence qu’il serait 60% plus contagieux, selon les spécialistes. « Il a la particularité d’avoir beaucoup plus de mutations que les autres, ce qui confère un meilleur attachement du virus aux récepteurs cellulaires de l’homme. Le variant Delta infecte ainsi beaucoup plus que les autres et, par conséquent, le patient a une charge virale très élevée. Ce qui prolonge également le temps d’évacuation du virus dans l’organisme », explique Dr Joseph Fokam, chef du département de virologie au Centre international de référence Chantal Biya (CIRCB), dans une interview à Cameroon tribune.

La circulation de ce variant alimente des inquiétudes sur la survenue d’une troisième vague de l’épidémie de Covid-19 que le Minsanté, Manaouda Malachie, situe désormais « autour du mois d’octobre prochain ». Du fait de sa forte transmissibilité, les autorités craignent une hausse des contaminations et appellent à la vaccination, présentée comme la meilleure arme pour lutter contre les formes sévères de la maladie.

« Ce variant ne réduit pas de façon significative l’efficacité du vaccin, quel qu’il soit. Les personnes vaccinées seront toujours à l’abri des formes graves de la maladie. Il vaut donc mieux se faire vacciner. Ainsi, l’on a plus de 90% de chance de ne pas se retrouver en réanimation ou de perdre la vie », affirme Dr Fokam. Les résultats préliminaires d’une étude américaine récente montrent pourtant que le vaccin Janssen (Johnson & Johnson) est moins efficace contre le variant Delta du coronavirus.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.