Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Faute d’acte de naissance, près de 400 000 élèves exposés à l’apatridie dans l’Extrême-Nord

Faute d’acte de naissance, près de 400 000 élèves exposés à l’apatridie dans l’Extrême-Nord

Paru le vendredi, 13 novembre 2020 15:02

D’après l’antenne régionale du Bureau national d’état civil (Bunec), 378 762 élèves du primaire étaient dépourvus d’acte de naissance dans la région de l’Extrême-Nord au cours de l’année scolaire 2019-2020. Un phénomène lié essentiellement à la non-déclaration des naissances et à l’ignorance des parents.

Or, fait observer le Bunec, un individu sans acte de naissance ne peut pas se faire établir une pièce d’identité, s’exposant ainsi au risque d’apatridie. Ce risque concerne non seulement les jeunes camerounais, mais aussi les réfugiés nigérians de plus en plus nombreux dans la région depuis l’avènement de la secte terroriste Boko Haram.

Cette situation pour le moins préoccupante a décidé le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à organiser une conférence sur le thème « la lutte contre les risques de l’apatridie au Cameroun » le 11 novembre 2020 à Maroua.

« Il est question de sensibiliser la communauté universitaire sur les questions liées à la lutte contre l’apatridie. Vous avez écouté les intervenants et vous comprenez que le manque d’acte de naissance fait priver l’individu de tous ses droits », a souligné Mamadou Saliou Diallo, administrateur chargé du programme au sous-bureau HCR de Maroua.

« En parlant d’apatridie aujourd’hui, on se rend compte que tout le monde est concerné en réalité », a indiqué le Pr Spener Yawaga, doyen de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’université de Maroua.

Pour minimiser les risques d’apatridie dans l’Extrême-Nord, les experts ont proposé, entre autres, la poursuite des plaidoyers auprès des différentes autorités de la région, l’appui aux institutions telles que les mairies et les tribunaux et une plus grande implication des autorités religieuses et traditionnelles.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.