Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Affaire Lydienne Taba : l’ex-sous-préfet de Lokoundje placé en garde à vue à Ébolowa

Affaire Lydienne Taba : l’ex-sous-préfet de Lokoundje placé en garde à vue à Ébolowa

Paru le vendredi, 18 septembre 2020 11:35

Franck Derlin Eyono Ebanga (photo) est actuellement en détention à la Légion de gendarmerie du Sud à Ébolowa. Soupçonné de meurtre, l’administrateur civil, déchargé de ses fonctions de sous-préfet de la Lokoundje il y a quelques semaines, a été placé en garde à vue.

L’information est confirmée par le conseil de Lydienne Solange Taba, la jeune dame morte dans des circonstances suspectes au domicile de l’autorité administrative. « Rendus dans la ville d’Ébolowa, les conseils ont pu constater qu’il est en garde à vue à la légion de gendarmerie du Sud. Nous sommes rassurés. Mais nous voulons que lumière soit faite », a déclaré Me Dominique Fousse.

Le 16 septembre dernier, les membres du collectif des avocats, commis à la défense de la victime, informait également avoir déposé une autre plainte près le commissaire du gouvernement du Tribunal militaire d’Ébolowa.

 La jeune étudiante Lydienne Solange Taba a tragiquement perdu la vie le 25 juillet dernier par balle alors qu’elle se trouvait avec son compagnon Franck Derlin Eyono Ebanga, alors sous-préfet de Lokoundje.

Une version des faits soutient la thèse d’une « mauvaise manipulation » de l’arme du sous-préfet. Elle est contestée par la famille de la défunte. « Nous ne croyons pas en un accident. Le sous-préfet est un diplômé de l’Enam où il a eu droit à une formation militaire et par conséquent maîtrise parfaitement le maniement des armes. Nous attendons toujours la manifestation de la vérité », rétorque la famille Nkembè.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.