Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Examens officiels : les épreuves reportées d’une journée en raison de la Fête du mouton

Examens officiels : les épreuves reportées d’une journée en raison de la Fête du mouton

Paru le mardi, 28 juillet 2020 11:08

Dans un communiqué, la ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Pauline Nalova Lyonga, informe les candidats au BEPC, CAP STT, BEP, BP, baccalauréats, probatoires et GCE, que les examinateurs et la communauté éducative que le calendrier de ces examens officiels va subir une légère modification en raison de la Fête du mouton encore appelée Tabaski ou Aïd el-Kebir. « En cas de coïncidence de la fête de la Tabaski avec un jour de passage des épreuves desdits examens, les épreuves de la journée concernée sont reportées au samedi 1er août 2020 aux mêmes horaires », écrit la Minesec.

La Tabaski sera célébrée le 31 juillet prochain, indique la Commission nationale du croissant lunaire. Ce jour est déclaré férié et chômé dans tout le pays, conformément à la loi du 7 décembre 1973 fixant le régime des fêtes légales au Cameroun. La même loi précise également, en son article 4, que « la veille ou le lendemain d’une fête légale peut être, selon les cas, déclaré férié par arrêté du président de la République lorsque la fête considérée est célébrée un vendredi ou un mardi ». Par conséquent, le jeudi 30 juillet pourrait également être un jour férié, samedi étant un jour non ouvrable.

Dans ce cas précis, ce ne sera pas une journée, mais deux journées d’examen qui devront être décalées. Le communiqué du Minesec vise à éviter aux candidats de rater une journée de composition, ce qui signerait l’échec à leur examen. Il s’agit surtout d’éviter le scénario de 2019, où des candidats au Brevet d’études du premier cycle (BEPC) avaient manqué une journée d’examen à cause d’un flou autour de la date de la fin du jeûne musulman du ramadan et d’une absence de communication du Minesec.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes