Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun lance la phase pilote du dispositif de géolocalisation des bus de transport interurbain

Le Cameroun lance la phase pilote du dispositif de géolocalisation des bus de transport interurbain

Paru le mardi, 28 septembre 2021 12:33

Le ministre des Transports (Mint), Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehè, a lancé la phase pilote du projet de gestion et de suivi centralisé du transport interurbain de personnes et de marchandises dans le cadre du partenariat public-privé entre le Mint et Camtrack-MTN le 27 septembre 2021.

« Ce dispositif consiste en un contrôle des paramètres biométriques des chauffeurs, au suivi des véhicules interurbains par géolocalisation, en la surveillance de l’environnement extérieur et intérieur du véhicule à l’aide des caméras intelligentes embarquées pour détecter les pratiques dangereuses », explique la communication du Mint.

Il s’agira concrètement d’effectuer des contrôles au-delà du véhicule équipé de ce dispositif en ratissant les réseaux routiers sur l’étendue du territoire et par voyage à la recherche des obstacles, des véhicules aux comportements dangereux, etc.

Cette solution, qui fait partie des mesures novatrices préconisées par le Mint en vue de réduire le nombre d’accidents de la circulation routière, vient en renfort au dispositif opérationnel constitué notamment d’équipes mobiles munies de radars, déployé sur le terrain pour lutter contre les accidents de la circulation routière.

Ce dispositif a montré son efficacité dans le transport des carburants. « Depuis près de 10 ans, le Mint n’a pas enregistré d’accidents dans ce secteur d’activités relevant pourtant du transport routier des marchandises classées dangereuses », assure ce département ministériel qui ne précise cependant pas comment sera financée l’implémentation de cette trouvaille.

Le Cameroun a enregistré une baisse est du nombre d’accident estimée à 31 % entre 2011 et 2020, passant de 3525 accidents et 1697 décès en 2011 à 1588 accidents et 633 décès. Cependant, l'année 2020 a été marquée par une augmentation des accidents par rapport à 2019 qui a enregistré 1533 accidents et 627 décès.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.