Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, la majeure partie des financements des industries au Cameroun est constituée des prêts à court et moyen terme

Oui, la majeure partie des financements des industries au Cameroun est constituée des prêts à court et moyen terme

La réponse est :
Paru le jeudi, 01 mars 2018 07:56

Ernest Gwaoubou qui confirme cette information, indique pourtant que l’industrialisation en général trouve sa puissance dans une politique active d’investissements à long terme

Au moment où le ministère en charge de l’Industrie communique actuellement sur le plan directeur d’industrialisation du Cameroun, l’opinion a pu confirmer un fait qui se raconte souvent juste comme une boutade : la plupart des financements du pays, dans le secteur de l'industrie, sont constitués des prêts à court et moyen terme. Très peu pour le long terme.

Dans une interview publiée le 28 février 2018 dans le quotidien à capitaux publics, Cameroon tribune, Ernest Gwaboubou, le ministre de l’Industrie souligne que, « 85% de l’encours global des financements au Cameroun est constitué des prêts à court et à moyen terme ». Et pourtant, note le membre du gouvernement, « l’industrialisation en général trouve sa puissance dans une politique active d’investissements à long terme ».

Autrement dit, selon Ernest Gwaboubou, la stratégie industrielle doit garantir son efficacité et sa sécurité à travers une industrie financière structurée autour d’une offre de financement à long terme. Pour corriger cela, le ministre des Mines, propose de la refondation de la Société nationale d’investissement et la mise en fonction de la « Caisse de dépôts et de consignation » pour le financement du programme d’industrialisation du Cameroun.

S.A

Dernière modification le jeudi, 01 mars 2018 07:58

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants