Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Prix Goncourt : « Les impatientes » de Djaïli Amadou Amal plébiscité par les lycéens

Prix Goncourt : « Les impatientes » de Djaïli Amadou Amal plébiscité par les lycéens

Paru le mercredi, 02 décembre 2020 19:13

Le prix Goncourt des lycéens 2020 a été décerné ce mercredi 2 décembre à Djaïli Amadou Amal pour son roman « Les impatientes », un ouvrage qui traite du mariage forcé, du viol conjugal et de la polygamie.

« Ce prix représente beaucoup pour moi, car lorsque l’on parle des violences faites aux femmes, des mariages précoces et forcés, lorsque l’on parle des violences conjugales, physiques et morales, et que les jeunes choisissent ce livre pour en faire le lauréat, cela représente un espoir pour l’avenir. Cela signifie que les jeunes sont sensibles à ces questions. Et qu’ils pourront changer le monde », a déclaré à Francetvinfo.fr l’écrivaine et féministe camerounaise.

Pendant deux mois, près de 2000 lycéens de 15 à 18 ans ont lu et étudié la sélection des 14 romans de la liste du Goncourt. L’ouvrage, publié en septembre dernier aux Editions Emmanuelle Collas en France, a ainsi été plébiscité devant les quatre autres romans finalistes par le jury composé de treize lycéens élus lors des délibérations régionales.

« Il s’est clairement détaché. C’est un vrai coup de cœur des lycéens. Un coup de cœur qui porte à la fois sur le thème, l’engagement de l’écrivaine et sa plume », selon Sylvie Sorel, coordonnatrice nationale du Goncourt des Lycéens.

Le roman de Djaïli Amadou Amal remporte 10 voix contre une pour « Chavirer » de Lola Lafon et une pour « L’anomalie » de Hervé Le Tellier, vainqueur du Goncourt mère pour lequel elle était également en lice.

Une récompense de plus pour celle qui est considérée comme l’une des plus importantes écrivaines du Cameroun.

P.N.N

Lire aussi :

Prix Goncourt : l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal échoue au pied du podium

Dernière modification le mercredi, 23 décembre 2020 18:40

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes