Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, la rougeole est encore menaçante au Cameroun

Oui, la rougeole est encore menaçante au Cameroun

Paru le jeudi, 05 décembre 2019 12:42

Une épidémie en cours dans le pays aurait déjà causé la mort d’une dizaine de personnes, dit-on. Vraiment ?

Il se raconte qu’une dizaine de personnes sont mortes au Cameroun des suites de rougeole, une maladie virale extrêmement contagieuse qui touche principalement les enfants. Vraiment ? Cette information est vraie.

Contrairement à ce que croit l’opinion publique, la rougeole est loin d’avoir été éradiquée dans le pays et continue de tuer. Le 2 décembre dernier, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a révélé que le pays connaît actuellement une épidémie de rougeole, avec 14 décès déjà notifiés depuis le début de l’année 2019. Actuellement, 42 districts de santé sont en épidémie sur les 189 que compte le pays.

ALLOdoc

Face à la résurgence de la maladie, une campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole (42 cas ont également été recensés cette année) sur l’étendue du territoire national a été lancée le 4 décembre 2019. Celle-ci est couplée à l’introduction de la deuxième dose de vaccin contre ces affections. Cette campagne, qui court jusqu’au 8 décembre prochain, est une réponse à l’épidémie en cours à Lagdo, dans le Nord, indique le Minsanté. Elle cible 3 278 422 enfants de 9 à 59 mois. Il faut souligner que le Cameroun n’est cependant pas le seul pays touché par une épidémie de rougeole, maladie qu’on croyait pourtant en régression.

Au moins 5000 morts dus à cette affection ont été notifiés depuis le début de l’année en République démocratique du Congo (Rdc). Selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms), la rougeole est en forte recrudescence dans le monde, en raison notamment d’une défiance envers les vaccins. Une méfiance également observée au Cameroun, où plusieurs parents refusent de faire immuniser leurs enfants sous prétexte que les vaccins sont nocifs. Or, il n’existe pas de traitement curatif contre la rougeole, la prévention étant considérée comme la meilleure arme pour éviter cette maladie. Raison pour laquelle le Minsanté «invite les parents à immuniser leurs enfants par le pilier des sociétés humaines qu'est la vaccination. Car, la vaccination prévient la maladie et contribue à sauver des vies».

P.N.N

Dernière modification le jeudi, 05 décembre 2019 12:49

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam