Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, Samuel Eto’o s’est impliqué pour que la CAN 2019 ait lieu au Cameroun

Oui, Samuel Eto’o s’est impliqué pour que la CAN 2019 ait lieu au Cameroun

La réponse est :
Paru le mardi, 08 mai 2018 18:10

Il se dit depuis plusieurs mois que samuel Eto’o est au cœur des négociations avec la CAF pour le maintien de la Can 2019 au Cameroun. Vrai ?

Depuis des mois, il se rapporte entre autres bruits de couloirs, que Samuel Eto’o Fils, l’ancien sociétaire des Lions indomptables fait des pieds et des mains pour que la Can 2019 demeure au Cameroun. Cette rumeur s’est encore plus accentuée lorsqu’en mars dernier, le président de la CAF en visite officielle de 3  jours à Kigali (au Rwanda) répondait à un journaliste camerounais qui lui posait la question de savoir ce qu’il en est de la CAN 2019 au Cameroun : « Vous les Camerounais, vous voulez cette Can ? Eh bien cela dépend de vous. Si cela ne se passe pas, c’est vous ! Vous faites croire que le mauvais vient toujours de l’extérieur. Faites comme votre président de la République, faites comme Samuel Eto’o, travaillez pour qu’elle ait lieu ! Arrêtons la polémique. Travaillons ! »

Eh bien c’est vrai ! Samuel Eto’o a œuvré pour la tenue de la CAN au Cameroun.  Ce dernier le confirme  dans une interview accordée  à l’hebdomadaire sportif français  France Football dans son édition du 8 mai 2018.

« Il fallait tout faire pour que ce tournoi se passe chez nous comme prévu, afin d'offrir cette opportunité unique au peuple camerounais. Des doutes avaient été émis suite à des retards dans la construction des stades, des problèmes dans l'organisation, etc. On m'a appelé pour apporter ma modeste contribution. Or, pour le Cameroun, je n'hésite jamais. J'ai servi d'intermédiaire entre la Confédération africaine (CAF) et l'Etat du Cameroun » peut-on lire dans la version numérique de cet interview publiée sur le site web du magazine.

A la question de savoir si sa voix a porté ? Le footballeur répond… « J'étais la figure de proue des nombreuses personnes qui travaillaient. J'en suis fier. C'est la concrétisation de l'action de la CAF depuis un an et le changement de présidence. Il y a une nouvelle vision, les footballeurs ont été remis au centre de tout. J'en suis la preuve. Je retrouve des aînés comme Mboma, Bell, Okocha ou Amunike aux réunions de la CAF, ils en sont ravis. (..) Le président Ahmad a complètement changé le visage de la CAF. Nous apprécions ce dialogue».

Lire l’article de France football ici

Dernière modification le mardi, 08 mai 2018 18:11

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants