Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il se dit que le serpent à deux têtes est le symbole de la trahison ou la traitrise des Bamoun

Il se dit que le serpent à deux têtes est le symbole de la trahison ou la traitrise des Bamoun

Paru le samedi, 11 mars 2017 16:08

Cette métaphore péjorative colle à la peau de ce peuple de la région de l’Ouest Cameroun. A raison ?

Il est courant d’entendre dire que l’homme Bamoun  est un « serpent à deux têtes ». Comme pour signifier qu’il est hypocrite et qu’il faudrait s’en méfier. A défaut, il pourrait vous poignarder dans le dos. En réalité, le serpent à deux têtes est un symbole fort valorisant chez le peuple Bamoun. « Le serpent bicéphale est le symbole de la double puissance du roi Mbuembue », soulignait  Dr Njiassa Njoya, historien, décédé en 2014, alors qu’il officiait comme troisième adjoint à l’actuel sultan Mbombo Njoya.

Qu’a fait le roi Mbuembue, lointain ancêtre du peuple Bamoun ? Il a remporté une longue guerre qui l’opposait au peuple Pou qui occupait de grandes terres gardées par un monstre géant. Lequel avait des allures de serpent inatteignable du nom de Sânumpût.

Après avoir obtenu le secret de son adversaire, le roi Mbuembue vint finalement à bout du peuple Pou. Plus tard, il se fit ériger un serpent bicéphale pour signifier qu’il est inattaquable sur tous les fronts, à gauche comme à droite.

On sculpta donc ce symbole sur les lits, les sièges et d’autres objets royaux exclusivement, expliquait Dr Njiassadans l’une de ses notes.

Ce symbole perdure encore aujourd’hui. Et traiter péjorativement un Bamoun de serpent à deux têtes est une insulte qui, à vrai dire, n’en n’est pas une…

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le samedi, 11 mars 2017 16:10

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam