Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
A Garoua, des tricycles facilitent la mobilité des supporters vers le stade Roumdé Adjia

A Garoua, des tricycles facilitent la mobilité des supporters vers le stade Roumdé Adjia

Paru le vendredi, 14 janvier 2022 12:53

Dans la ville de Garoua ils sont appelés « Kéké Nappé », ces tricycles à moteur de couleur jaune comme on en voit dans des villes asiatiques, circulent dans la capitale régionale du Nord depuis le 10 janvier. La Commune de Garoua 2 mit en circulation 24 engins pour faciliter la mobilité des supporters entre le stade et le centre-ville.

« Ici à Garoua il n’y a presque pas de taxis. Le principal moyen de transport urbain est la moto. Nous avons pensé à ces tricycles comme alternative pour les étrangers qui séjournent dans la ville et les personnes qui ne s’accommodent pas aux motos », a expliqué le maire Sanda Oumarou.

100 FCFA c’est la somme qu’il faut débourser pour un voyage, quelle que soit la distance. Ce coût accessible à toutes les bourses constitue le principal atout de ces véhicules. « Parfois, les motos nous prennent plus, parce qu’ils n’ont pas de prix homologués. Avec ces tricycles, nous savons que c’est 100 FCFA et cela nous convient », confie un habitant de la ville.

Le même enthousiasme est partagé par le maire : « Nous sommes satisfaits de cette initiative. Pour les trois premiers jours, on peut dire que les populations ont adhéré au projet et nous avons de bons retours », s’est-il félicité. Il n’écarte pas la possibilité d’augmenter la flotte dans les prochains mois.

Pour ce projet, la commune a reçu un financement du Fonds spécial d'équipement et d'Intervention intercommunale (Feicom). Un investissement jugé d’utilité socio-économique dans la mesure où il a permis la création de nouveaux emplois en permettant de recruter des chauffeurs, sous contrat pour une durée indéterminée. En effet, même après la CAN, les tricycles resteront en circulation dans la ville. Il est prévu qu’ils soient affectés pour desservir les quartiers enclavés.

À Garoua, le secteur des transports urbains reste une préoccupation pour les municipalités. Quelques semaines avant, la Mairie de Garoua en partenariat avec des opérateurs économiques de la ville a mis en circulation une cinquantaine de taxis pour faire le trajet vers le stade.

Vanessa Ngono Atangana

Dernière modification le vendredi, 14 janvier 2022 12:56

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes