Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, Patrice Nganang a bien séjourné à la prison de Kondengui dans la nuit de mercredi

Oui, Patrice Nganang a bien séjourné à la prison de Kondengui dans la nuit de mercredi

La réponse est :
Paru le jeudi, 14 décembre 2017 17:39

Il se dit que l’écrivain et activiste politique n’a pas été incarcéré comme le dit une certaine presse. Vrai ?

La Une du journal Info Matin (ci-contre) a fait tiqué plus d’un ce matin du jeudi  14 décembre 2017. Elle mentionne que l’écrivain et désormais activiste politique, Patrice Nganang, a été mis en détention provisoire à la prison de Kondengui à Yaoundé ; la veille au soir. Ce qu’a contesté son avocat en début de matinée.

05676-in-SBBC-Patrice_Nganang_.jpg

« Mon client n’est jamais allé à Kondengui, dira Me Emmanuel Simh. Il est en ce moment au commissariat central Numéro 1 de Yaoundé, poursuit-il. Il partira de là aujourd’hui- ce 14 décembre- pour rencontrer le procureur du Tribunal de grande instance –TGI- qu’il n’a pas pu rencontrer hier. Nous sommes partis du parquet à 22h ». Au final, le collectif pour la libération de Nganang –CLN-, essentiellement constitué de  Gérard Philippe Kuissu Mephou et Bergeline Domou, mettra les pendules à l’heure.

Outrage

Dans un bref communiqué sur Facebook, il informe « l’opinion nationale et internationale  de ce que Patrice Nganang a été nuitamment  écroué à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé et ramené au parquet ce matin-du 14 décembre-.» Tout porte à croire que le mis en cause a été écroué après le départ de son avocat. Les poursuites judiciaires engagées contre M. Nganang depuis le 6 décembre dernier, font couler beaucoup d’encre et de salive. Après plusieurs qualifications des faits qui lui sont reprochés, la justice a retenu outrage, menace de mort et apologie du crime.

Dans un post du 3 décembre sur Facebook, l’écrivain et enseignant d’université avait formulé des propos hostiles au président de la République, Paul Biya, et sa femme. Il menaçait de tirer une balle « exactement au front » du chef de l’Etat ; traitant au passage son épouse de tous les noms d’oiseau… de mauvais augure.

Patrice Nganang sera interpellé le 6 décembre à l’aéroport international de Douala,  alors qu’il s’apprêtait à embarquer pour Harare au Zimbabwe. Il venait d’effectuer un séjour dans les régions anglophones en crise politique: Nord-ouest et Sud-ouest. Le film de ses déboires avec la justice camerounaise promet d’autres épisodes.

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le jeudi, 14 décembre 2017 17:44

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants