Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, les élèves fuyant les violences dans les régions anglophones du Cameroun sont scolarisés même sans frais d’inscription

Oui, les élèves fuyant les violences dans les régions anglophones du Cameroun sont scolarisés même sans frais d’inscription

La réponse est :
Paru le lundi, 16 septembre 2019 19:18

Il paraît que les élèves en provenance du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ne sont pas obligés de payer des frais d’assurances scolaires dans les régions d'accueil au Cameroun.

Avec la crise sociopolitique qui fait rage depuis bientôt trois ans dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun, l’opinion se pose la question de savoir comment se passe la scolarisation des élèves déplacés internes. Sont-ils astreints ou non aux droits de scolarité dans les autres régions du Cameroun où ils sont accueillis?

Nalova Lyonga, le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), apporte les clarifications nécessaires : « les parents d’élèves et les enseignants sont informés que l’instruction du Minesec relative à l’admission de tous les élèves déplacés doit être scrupuleusement respectée dans les tous établissements sollicités. Les questions d’afflux et d’absence de frais de scolarité ne doivent faire l’objet d’aucun débat public ».

Toujours selon le Minesec, les questions de contrôle de qualité et d’assurance de ces élèves seront gérées par les autorités compétentes des établissements scolaires et du Minesec. En outre, il sera fait recours aux listes scolaires et aux tests de niveaux pour garantir l’équité et la transparence dans le recrutement desdits élèves. «Par conséquent, priorité à l’admission !», martèle le membre du gouvernement.

S.A

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants