Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le sous-préfet de Mbengwi n’a pas été kidnappé par des groupes sécessionnistes

Non, le sous-préfet de Mbengwi n’a pas été kidnappé par des groupes sécessionnistes

La réponse est :
Paru le jeudi, 19 septembre 2019 19:17

Certains disent que les kidnappeurs demandent des millions de FCFA au gouvernement pour relâcher Benoît Nicaise Etaba Fouda. Vraiment?

Dans la journée du 18 septembre, la rumeur a circulé au sujet d’un présumé kidnapping de Benoît Nicaise Etaba Fouda, le sous-préfet de Mbengwi, dans la région du Nord-Ouest. C’est une fausse nouvelle.

«Contrairement aux informations provenant de sources introduites auprès de la rébellion ambazonienne et relayées par le site d'information généralement bien informé sur les activités des rebelles "AmbaNews24" , le sous-préfet de Mbengwi Fouda Etaba Benoît Nicaise, dont le kidnapping a été annoncé par les terroristes sécessionnistes ambazoniens, se porte bien et se trouve en lieu sûr», dément le cabinet du sous-préfet.

Stopblablacam a pu contacter des membres de la famille de cette autorité administrative qui affirment que le sous-préfet se porte bien. Au ministère de l’Administration territoriale, le démenti est formel : «le sous-préfet de Mbengwi est libre et exerce ses fonctions. Cette rumeur vise juste à alimenter la propagande sécessionniste. Nous n’avons reçu aucune demande de rançons comme cela se raconte».

Mbengwi est le chef-lieu du département de la Momo dans la région du Nord-Ouest. Cette dernière est victime des violences des groupes armés séparatistes depuis 2016.

S.A

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants