Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, la circulation n’est pas interrompue sur la route nationale N° 5

Non, la circulation n’est pas interrompue sur la route nationale N° 5

La réponse est :
Paru le samedi, 19 octobre 2019 04:42

Selon certains, impossible de circuler depuis mercredi sur cet axe routier reliant les villes de Douala à Bafoussam, à cause de l’effondrement de la chaussée. Vraiment ?

Impossible de circuler actuellement sur la route nationale N° 5 reliant les villes de Douala à Bafoussam, à cause de l’effondrement de la chaussée, dit-on. Il se trouve que c’est faux.

La circulation n’est pas interrompue sur cette route comme le laisse croire la rumeur, mais plutôt perturbée depuis le 16 octobre dernier. Cette situation fait suite à l’affaissement de la chaussée au niveau au niveau du Pk 7+850 du tronçon Bandja-Bafang, précisément au lieu-dit entrée lycée technique de Batcho-Banka, dans la région de l’Ouest.

Des travaux d’intervention d’urgence ont été engagés sur ce tronçon pour rétablir rapidement la circulation, assurent les autorités locales. En attendant la fin desdits travaux, «la circulation des véhicules supérieurs à 17 tonnes y est formellement interdite», informe le délégué régional du ministère des Travaux publics (Mintp) de l’Ouest, Elie Mba, dans un communiqué rendu public ce mercredi.

Le responsable du Mintp invite par conséquent lesdits véhicules à emprunter plutôt l’axe Melong-Santchou-Dschang-Bafoussam. Une déviation de 1500 m a par ailleurs été aménagée pour les petits véhicules.

P.N.N

Dernière modification le samedi, 19 octobre 2019 04:43
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants