Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, aucun cas de coronavirus n’a été confirmé au Cameroun

Non, aucun cas de coronavirus n’a été confirmé au Cameroun

Paru le jeudi, 20 février 2020 16:02

A ce qu’il paraît, deux cas de maladie viennent d’être notifiés dans le pays. Est-ce vrai ?

D’après ce qu’il se raconte, le Cameroun est venu rallonger la liste des pays touchés par le coronavirus suite à la notification de deux cas de maladie dans le pays. Vraiment ? Cette information est fausse.

Il se trouve qu’aucun cas n’a été confirmé jusqu’à présent dans le pays. Deux cas suspects ont été détectés le 15 février dernier, mais les résultats ont montré qu’il ne s’agit pas du COVID-19, nom donné par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) à l’épidémie actuelle du coronavirus qui a été signalée officiellement le 31 décembre dernier dans la ville chinoise de Wuhan.

coronavirus in

«Les deux cas ont été transportés de manière sécurisée vers les salles d’isolement de l’hôpital central de Yaoundé, des prélèvements ont été effectués et les analyses faites au Centre Pasteur du Cameroun. Fort heureusement, les résultats se sont avérés négatifs pour le COVID-19», indique le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, dans un communiqué rendu public le 19 février dernier. «L’état clinique des personnes suspectées est satisfaisant», ajoute-t-il.

Tout en appelant les populations à la vigilance et au respect des règles d’hygiène, le Minsanté «rassure les Camerounais qu’un système de traçage de tout voyageur, en provenance de Chine notamment, a été mis en place à travers le remplissage systématique d’une fiche sanitaire contenant, entre autres, les noms et prénoms du voyageur, sa provenance, son numéro de téléphone et son quartier de résidence». Le Cameroun reste également en alerte face à cette épidémie de pneumonie virale qui, selon un récent bilan, a déjà fait 2100 morts et 70 000 personnes infectées, la plupart en Chine.

Patricia Ngo Ngouem

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam