Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, le dédouanement des véhicules connaît des difficultés en ce mois de novembre au port de Douala

Oui, le dédouanement des véhicules connaît des difficultés en ce mois de novembre au port de Douala

La réponse est :
Paru le mardi, 20 novembre 2018 03:05

Des opérateurs et autres usagers de ces parcs entendent exprimer leur mécontentement à partir du 19 novembre 2018

Depuis quelques semaines, des opérateurs économiques se plaignent du processus de dédouanement des véhicules au port de Douala. « C’est la croix et la bannière au port de Douala », confie un homme d’affaires. Une autre source parle des procédures de dédouanements devenus « très lentes ».

Une investigation menée auprès des autorités compétentes à Douala confirme cette nouvelle. De source officielle, Raymond Essogo, commissaire de police et délégué régional de la Sûreté nationale du Littoral, a saisi le gouverneur du Littoral au sujet des « difficultés de sortie des véhicules dans les parcs du port de Douala ».

Selon M. Essogo, les défis rencontrés sur la place aéroportuaire sont causés par l’instabilité de la connexion internet et les autres plateformes numériques, les difficultés d’obtention de la carte contribuable, l’opérationnalité approximative du nouveau système de validation des dossiers douanes auprès de la Société générale de surveillance (SGS) et le mauvais état de la voirie à l’entrée du parc à véhicules.

« Des informations crédibles font état de ce que les opérateurs et autres usagers de ces parcs entendent exprimer leur mécontentement à partir du 19 novembre 2018, à travers une marche partant du Guichet unique des opérations du commerce extérieur pour l’esplanade des services du gouverneur », révèle le commissaire Essogo.

Il recommande au port autonome de Douala de faire des efforts supplémentaires pour aménager la voirie menant aux différents parcs.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants