Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le vaccin contre la poliomyélite ne rend pas stérile

Non, le vaccin contre la poliomyélite ne rend pas stérile

La réponse est :
Paru le mercredi, 27 mars 2019 16:45

Certains parents accusent les agents de santé d’ «inoculer la stérilité» à leurs enfants lors des campagnes de vaccination. Est-ce vrai ?

Une assertion erronée répandue dans l’imagerie populaire au Cameroun affirme que le vaccin contre la poliomyélite rend stérile. Persuadés que les agents de santé viennent  «inoculer la stérilité» à leur progéniture, de nombreux parents refusent que leurs enfants soient vaccinés notamment lors des campagnes de masse, à l’instar  des journées nationales de vaccination.

Par le passé, l’on a vu des parents débarquer en trombe dans les écoles que fréquentent leurs enfants et s’enfuir pratiquement avec ceux-ci pour éviter qu’ils soient traités. D’autres n’hésitent pas à les cacher, soi-disant pour les mettre «à l’abri».

Cette rumeur est pourtant fausse. Le vaccin contre la poliomyélite vise à protéger les enfants de 0 à 5 ans (la couche la plus vulnérable) contre cette maladie très contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie totale en quelques heures, voire la mort.

La vaccination reste donc le meilleur moyen de protection des enfants, car il n’existe pas de traitement à l’heure actuelle contre cette maladie. Un cas de poliovirus sauvage (Pvs) expose au moins 200 enfants dans le voisinage, car le virus se propage rapidement dans les populations non immunisées, renseigne l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Raison pour laquelle les autorités sanitaires insistent sur l’importance à faire vacciner les enfants.

S’il est vrai que la vaccination peut avoir des effets secondaires, ceux-ci sont moindres, surtout  quand on les compare aux bénéfices de la vaccination, assurent les médecins. Le manque d’informations, la désinformation, les contraintes culturelles, les préjugés et les légendes urbaines expliquent les raisons de cette «peur des vaccins».

P.N.N

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants