Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, la société Tsekenis au Cameroun est en liquidation

Oui, la société Tsekenis au Cameroun est en liquidation

La réponse est :
Paru le lundi, 27 août 2018 08:18

Les créanciers de cette entreprise grecque sont invités à produire leurs créances respectives auprès d’un liquidateur à Douala.

Ce n’est pas une rumeur. La société Tsekenis est effectivement en liquidation. En effet, au cours d’une assemblée générale mixte tenue à Douala le 28 mars 2018, les actionnaires ont pris une décision portant sur la dissolution anticipée de la société. Un liquidateur a même été désigné en la personne de Me Charles Tchuente. Les créanciers de Tsekenis ont été invités à produire leurs créances respectives auprès du liquidateur sous peine de forclusion dans le délai prévu par l’article 78 de l’Acte uniforme de l’Ohada sur les procédures collectives d’apurement du passif.

Selon ces procédures, « A partir de la décision d’ouverture du redressement judiciaire ou de la liquidation des biens et jusqu’à l’expiration d’un délai de soixante jours suivant la deuxième insertion dans un journal d’annonces légales de l’Etat (…) tous les créanciers composant la masse à l’exception des créanciers d’aliments, doivent sous peine de forclusion produire leurs créances auprès du syndic ». Par ailleurs, « les créanciers domiciliés hors du territoire national où la procédure a été ouverte bénéficient d’un délai de 90 jours pour produire leurs créances (…) La même obligation est faite au créancier qui a introduit, avant la décision d’ouverture, une procédure en condamnation en vertu d’un titre ou à défaut de titre, pour faire reconnaître son droit ».

Stopblablacam signalait déjà l’année dernière que, le 21 septembre 2016, une grève du personnel de Douala augurait des lendemains sombres pour cette entreprise grecque.

Les employés exigeaient à Andreas Tsekenis (fils du fondateur ; Dimitri Tsekenis), le paiement de leurs primes, salaires et de meilleures conditions de travail.

La société Tsekenis a ouvert ses portes en 1948 au Cameroun. Plus tard, la concurrence a été rude avec l’arrivée d’autres opérateurs français, chinois, libanais, turc, etc ; spécialisés également dans la vente en gros et détail des appareils électroménagers, outils de bureau, entre autres produits du secteur import et export.

S.A

Dernière modification le lundi, 27 août 2018 12:19

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants