Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, cette vidéo montrant un pasteur «ressuscitant» un mort n’a pas été tournée au Cameroun

Non, cette vidéo montrant un pasteur «ressuscitant» un mort n’a pas été tournée au Cameroun

La réponse est :
Paru le jeudi, 28 février 2019 13:16

Les images dans lesquelles un homme prétend ramener un autre à la vie fait dire à certains internautes que la scène se déroule dans l’une des nombreuses églises qui foisonnent dans le pays. Vraiment ?

Une vidéo en anglais d’un pasteur «ressuscitant» un mort est devenue virale sur les réseaux sociaux. Sur les images, on voit le pasteur en question poser les mains sur un homme allongé dans un cercueil. Après quelques incantations, le supposé mort revient à la vie, sous les yeux de milliers de personnes autour de lui. La scène, surréaliste, a aussitôt fait le tour du Web.

Dans les réseaux sociaux, certains n’hésitent pas à dire que la vidéo a été tournée au Cameroun, probablement dans l’une des multiples églises «réveillées» qui foisonnent dans le pays. Mais il n’en est rien. Cette vidéo a été réalisée en Afrique du Sud, au cours d’une messe le 24 février 2019 à Johannesburg, rapportent plusieurs articles en ligne en anglais et en français. L’homme à l’origine de ce «miracle» est Alph Lukau, le très médiatique et controversé pasteur et fondateur de l’église protestante Alleluia Ministries International.

31310 ressiscute

 

Alph Lukau est considéré par la presse sud-africaine comme le pasteur le plus riche du monde et alimente souvent la polémique à cause de son train de vue jugé luxueux. Ladite vidéo, partagée sur sa page Facebook, totalise plus d’un million de vues depuis sa mise en ligne dimanche dernier. Mais pas que des vues. Car si des internautes demandent à voir les preuves de cette «résurrection», d’autres, par contre, ont pris le parti d’en rire tant la vidéo semble grotesque.

C’est ainsi que des internautes ont lancé sur Twitter, un «challenge» (#ResurrectionChalenge) vidéo et photo qui consiste à reproduire l’air ahuri qu’affiche le soi-disant ressuscité une fois de retour à la vie. Une sorte de parodie où chacun y va de son humour. Des internautes camerounais se sont également prêté au jeu. C’est notamment le cas du chanteur Nyangono du Sud qui fait beaucoup parlé de lui ces derniers jours avec son single «Ça a déjà commencé». «Ma musique ressuscite aussi les morts», ironise le chanteur en légende d’une courte vidéo (29’) publiée il y a deux jours sur son compte Twitter.

P.N.N

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants