Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, un employeur ne peut pas exiger de connaître le secret médical d’un candidat à un recrutement au Cameroun

Non, un employeur ne peut pas exiger de connaître le secret médical d’un candidat à un recrutement au Cameroun

La réponse est :
Paru le lundi, 28 octobre 2019 10:42

Certains disent que l’employé doit obligatoirement déclarer son statut sérologique à son employeur. Vraiment?

Le diocèse de Kribi, dans le Sud-Cameroun, a organisé ce mois d’octobre un test de recrutement hospitalier. Dans la composition, il est exigé des candidats de produire entre autres pièces, « un résultat de test de VIH datant de moins trois mois ». Ce qui est un scandale, selon l’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC).

A cet effet, le Dr Atedjoe Gervais Gabriel, secrétaire général de l’ONMC a fait une sortie le 25 octobre dernier. « Nous attirons votre attention sur le caractère très irrégulier et même illégal de cette disposition car, en plus d’être attentatoire au secret médical, elle conduira obligatoirement à la discrimination, voire la stigmatisation des éventuels candidats présentant une sérologie positive. Soyez aussi informé que ce genre de pratiques sont formellement déconseillées par les organismes nationaux et internationaux de lutte contre la pandémie du Sida », écrit le responsable de l’Ordre.

L’ONMC, en qualité de garant des bonnes pratiques, de l’éthique et la déontologie médicales, a prié le diocèse de Kribi de procéder sans délai au retrait du test de VIH de la composition du dossier de recrutement. Les médecins martèlent que le test du VIH au Cameroun est volontaire et non obligatoire. 

Sylvain Andzongo

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants