Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
On dit qu'Orange Cameroun distribue des primes de 650 000 FCFA aux meilleurs abonnés de l'année 2016

On dit qu'Orange Cameroun distribue des primes de 650 000 FCFA aux meilleurs abonnés de l'année 2016

Paru le mercredi, 01 mars 2017 05:59

Des abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile reçoivent depuis peu des SMS indiquant qu’ils auraient reçu des bonus du fait du cumul de leurs appels.

« Orange-Promo-Prime-Bravo ! Cher(e) Client(e), vu vos multiples appels, recharges, et transactions effectués au cours de l'année "2016", votre numéro a été sélectionné par le Megawin pour participer au tirage au sort de fin d'année et vous bénéficiez d'une prime bonus de: 650 000 FCFA activable et retirable dans tous les points O.M [Orange Money] du territoire national, un ticket pour un séjour à Kribi ». C’est le SMS que reçoivent depuis quelques temps les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun, filiale du groupe français Orange.

Le même SMS poursuit : « Veuillez contacter le service promotionnel orange Cameroun au numéro standard [694_66_18_86] pour la procédure d'activation et du retrait de votre lot. Orange Cameroun vous remercie pour votre fidélité!! ».

De fait, ce SMS provenant soit disant d’Orange Cameroun n’est qu’un leurre. Il s’agit, selon l’opérateur, d’un message envoyé par des arnaqueurs, pour abuser de la confiance des abonnés. « Vous remarquerez que le numéro sensé être celui du service commercial qui contacte l’utilisateur n’est pas un numéro court. Mais c’est un numéro de téléphone ordinaire. En plus, lorsque le « gagnant d’un lot » appelle ledit numéro, il est reçu par quelqu’un qui lui répond en pleine rue, genre Ndokoti à Douala ou Mokolo à Yaoundé. Son expression est très approximative. Enfin, l’arnaqueur demande un numéro de compte, le nom entier, le quartier de résidence, etc. Ce qui n’est pas dans les usages », explique le service commercial d’Orange Cameroun.

La compagnie de téléphonie mobile souffle que cette façon de procéder est une manière pour certaines personnes de voler des données à certains utilisateurs du mobile money.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mercredi, 01 mars 2017 06:06

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam